Des sociétés européennes veulent se lier aux startups israéliennes pour innover
Rechercher

Des sociétés européennes veulent se lier aux startups israéliennes pour innover

La conférence virtuelle, Europe Days 2020, veut aider les entreprises en Allemagne, Suisse et Autriche à trouver des solutions high-tech, stimulée par la concurrence et la COVID-19

Image illustrative de robots dans le processus de fabrication. (PhonlamaiPhoto ; iStock par Getty Images)
Image illustrative de robots dans le processus de fabrication. (PhonlamaiPhoto ; iStock par Getty Images)

Plus de 200 startups israéliennes devraient participer à une conférence virtuelle dans le courant du mois afin d’amener les entreprises européennes vers plus de numérisation et d’innovation.

L’édition virtuelle de Europe Days 2020 espère aider les entreprises d’Allemagne, de Suisse et d’Autriche à répondre à la demande de nouvelles solutions technologiques, demande qui a fortement augmenté en raison de la pression concurrentielle de la Chine et des États-Unis et de l’apparition de la pandémie de coronavirus.

La conférence aura lieu le 27 octobre et parmi les plus de 50 orateurs figureront Olaf Koch, le PDG de Metro AG, un géant de la distribution dont le chiffre d’affaires annuel est de 27 milliards d’euros, et René Obermann, le président d’Airbus et le directeur général de Warburg Pincus Germany, ont déclaré les organisateurs dans un communiqué. Les dirigeants d’entreprises de télécommunications, de chaînes de vente au détail et de cabinets d’avocats figureront également parmi les orateurs. Des représentants des villes de Cologne, Vienne, Berlin et Zurich, entre autres, seront également présents.

Le format combine des discussions, des tables rondes interactives, des rencontres individuelles et des possibilités de mise en réseau, visant à maximiser les liens entre les entreprises. Outre des informations pratiques sur l’entrée dans les trois pays européens, qui représentent un total de 92 millions d’utilisateurs, une attention particulière sera accordée à l’aide aux start-ups israéliennes pour qu’elles puissent accéder aux entreprises européennes de taille moyenne (Mittelstand), indique le communiqué.

Ces entreprises européennes de taille moyenne ont plus que jamais besoin de solutions innovantes comme moteur de croissance – ce que les startups israéliennes peuvent fournir, selon le communiqué.

Les start-ups présentes seront dans le domaine des technologies d’assurance, de l’intelligence artificielle, de la cybersécurité, de la mobilité, de la 5G, du NewMedia, de l’eRetail, de la FoodTech, de l’eHealth, de la SporTech, de l’Industry 4.0, de l’eLogistics et de l’AgriTech.

La conférence est organisée par NovaWind, une branche de Rosatom, l’Agence fédérale de l’énergie atomique de Russie [State Atomic Energy Corporation Rosatom], et parrainée entre autres par Deutsche Telekom, la ville de Cologne en Allemagne et la ville de Vienne. Parmi les partenaires figurent l’Institut israélien des exportations et l’Autorité israélienne de l’innovation, selon le communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...