Des soldats ouvrent le feu sur 2 ados palestiniens qui attaquaient des voitures
Rechercher

Des soldats ouvrent le feu sur 2 ados palestiniens qui attaquaient des voitures

L'un des suspects a été sérieusement blessé par les tirs, et le second légèrement ; ils auraient jeté des cocktails Molotov sur des véhicules israéliens en circulation

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un manifestant palestinien debout sur une échelle tente de lancer un cocktail molotov par-dessus la barrière de sécurité israélienne lors d'une manifestation contre une proposition de paix négociée par les Etats-Unis, dans le village de Bilin en Cisjordanie, près de Ramallah, le 7 février 2020. (Crédit : ABBAS MOMANI / AFP))
Un manifestant palestinien debout sur une échelle tente de lancer un cocktail molotov par-dessus la barrière de sécurité israélienne lors d'une manifestation contre une proposition de paix négociée par les Etats-Unis, dans le village de Bilin en Cisjordanie, près de Ramallah, le 7 février 2020. (Crédit : ABBAS MOMANI / AFP))

Des soldats israéliens ont ouvert le feu sur deux adolescents palestiniens, suspectés d’avoir jeté des bombes artisanales sur des voitures roulant sur une autoroute de Cisjordanie dans la nuit de lundi à mardi, a indiqué l’armée.

Selon les médias palestiniens, l’un des suspects, âgé de 17 ans, était sérieusement blessé et le second a été légèrement blessé.

« Des soldats de l’armée ont repéré deux suspects qui lançaient des cocktails Molotov sur des voitures israéliennes qui roulaient sur la route près du village d’al-Khadr. Des soldats israéliens en service dans le secteur ont commencé un protocole d’arrestation, incluant des tirs en direction des suspects. Ces tirs ont été confirmés », a indiqué l’armée.

Selon l’agence de presse palestinienne WAFA, les deux adolescents ont été hospitalisés.

Plus tôt dans la journée, une Palestinienne a été arrêtée après qu’elle est entrée dans un avant-poste du centre de la Cisjordanie et qu’elle a tenté de poignarder la femme du propriétaire d’une ferme, a fait savoir l’armée.

« Les résidents de la ferme Sdeh Efraim ont fait un signalement il y a peu de temps quand un assaillant est entré dans la ferme… et a tenté de poignarder la femme du propriétaire avec un couteau », a déclaré l’armée israélienne.

Les habitants de l’avant-poste ont neutralisé la Palestinienne, sans la blesser grièvement, et l’ont remise aux troupes de l’armée qui sont arrivées sur les lieux.

L’armée a précisé qu’un couteau avait été saisi.

Selon un résident local qui s’est entretenu avec le Times of Israël, la femme s’appellerait Anhar al-Deek et viendrait du village voisin de Ni’ma. WAFA a rapporté que Anhar al-Deek avait 25 ans et avait un jeune enfant.

Lundi matin, à l’aube, les militaires ont déclaré qu’un Palestinien avait tenté de poignarder un soldat alors que son unité menait un raid d’arrestation dans le village de Tubas, au nord de la Cisjordanie.

Le soldat a été légèrement blessé lors de l’échange, mais il a réussi à repousser son agresseur, permettant à son commandant d’ouvrir le feu, tirant et blessant l’assaillant.

Aaron Boxerman a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...