Des vétérans de l’armée blessés bloquent l’entrée de Jérusalem
Rechercher

Des vétérans de l’armée blessés bloquent l’entrée de Jérusalem

La manifestation organisée par les anciens militaires demande au gouvernement d'approuver des programmes prévoyant de leur fournir de meilleurs soins et un meilleur soutien

Des vétérans blessés de l'armée israélienne bloquent la circulation pendant une manifestation à Jérusalem, le 5 mai 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Des vétérans blessés de l'armée israélienne bloquent la circulation pendant une manifestation à Jérusalem, le 5 mai 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Des dizaines d’anciens militaires ayant été blessés pendant leur service au sein de l’armée ont bloqué, mercredi, l’entrée de Jérusalem dans le cadre d’une manifestation qui a appelé le gouvernement à approuver des programmes prévoyant de leur fournir de meilleurs soins et un meilleur soutien.

Avant de bloquer la Route 1, les protestataires se sont réunis devant la Knesset, à Jérusalem. Des échauffourées les ont opposés aux personnels de sécurité du Parlement lorsqu’ils ont tenté de déplacer les barrières qui avaient été installées à l’entrée, a fait savoir la chaîne Kan.

Selon le site d’information Walla, au moins un ancien combattant de Tsahal blessé s’est introduit dans le siège du ministère des Finances à Jérusalem.

Une vidéo antérieure montre des manifestants affrontant les policiers alors qu’ils s’approchent de l’entrée du complexe dans le quartier gouvernemental de la ville.

L’approbation par le gouvernement du plan mis au point par le ministère de la Défense qui prévoit d’améliorer la situation des vétérans blessés, un programme appelé « Une âme », est actuellement en suspens en raison de querelles budgétaires.

Le département de réintégration, au sein du ministère de la Défense, a été très critiqué ces derniers temps après qu’Itzik Saidyan, un vétéran atteint de syndrome de stress post-traumatique, qui avait tenté d’obtenir une aide du ministère, s’est immolé aux abords des bureaux du département, le mois dernier, à Petah Tikva.

Itzik Saidyan, ancien combattant de Tsahal, s’est immolé par le feu devant un bureau du ministère de la Défense le 12 avril 2021 (Capture d’écran : Douzième chaîne)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...