Israël en guerre - Jour 195

Rechercher

Deux agents du Shin Bet blessés lors d’une fusillade en Cisjordanie ; le terroriste « neutralisé »

Le terroriste a ouvert le feu sur les deux hommes qui menaient une opération de routine près du carrefour du Gush Etzion

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les forces de sécurité près de la scène d'un attentat dans le Gush Etzion, le 19 mars 2024. (Crédit : Chaim Goldberg/Flash90)
Les forces de sécurité près de la scène d'un attentat dans le Gush Etzion, le 19 mars 2024. (Crédit : Chaim Goldberg/Flash90)

Deux agents du Shin Bet ont été blessés, dont l’un grièvement, lors d’une fusillade dans le bloc d’implantations du Gush Etzion en Cisjordanie, selon l’armée et l’agence de sécurité.

L’attaque a eu lieu entre l’implantation de Migdal Oz et la jonction du Gush Etzion, au cours d’opérations de routine dans le secteur, a indiqué l’agence.

Les deux hommes ont riposté au tireur et l’ont « neutralisé », selon le Shin Bet et l’armée israélienne. Ils ont été transportés dans un hôpital de Jérusalem pour y être soignés.

Le terroriste a été identifié par le Shin Bet comme étant Ziad Hamran, 30 ans, originaire de Jénine.

Les responsables de la sécurité ont démenti les premières informations diffusées par les médias israéliens, selon lesquelles les deux agents de sécurité rencontraient le tireur dans le cadre de leur travail et que celui-ci les aurait surpris en ouvrant le feu.

Les forces de sécurité près de la scène d’un attentat dans le Gush Etzion, le 19 mars 2024. (Crédit : Chaim Goldberg/Flash90)

L’un des agents se trouve dans un état grave mais stable, tandis que le second est légèrement blessé, a indiqué le centre hospitalier Shaare Zedek de Jérusalem.

La fusillade a eu lieu alors que les forces de sécurité à Jérusalem et en Cisjordanie sont en état d’alerte depuis le début du Ramadan la semaine dernière. Les tensions étaient déjà vives entre Israéliens et Palestiniens en raison de la guerre entre Israël et le Hamas à Gaza, déclenchée par le massacre du 7 octobre, au cours duquel des terroristes du Hamas ont assassiné environ 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et en ont enlevé 253.

Les Palestiniens affirment que plus de 400 personnes ont été tuées par les forces israéliennes en Cisjordanie depuis le début des hostilités, la plupart lors d’attaques ou d’affrontements avec les troupes de Tsahal au cours de raids nocturnes qui se sont largement concentrés sur quelques zones dans le nord de la Cisjordanie. Toutefois, des civils innocents auraient également été tués.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.