Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

Deux Arabes abattus lors d’incidents distincts

Un homme est mort à Kafr Qara et quelques heures plus tard, un autre a été abattu à Nazareth. Selon un organe de surveillance, la communauté a enregistré 220 crimes violents cette année

Illustration : La police sur les lieux d'une fusillade, à Abu Snan, le 22 août 2023. (Crédit : Shir Torem/Flash90)
Illustration : La police sur les lieux d'une fusillade, à Abu Snan, le 22 août 2023. (Crédit : Shir Torem/Flash90)

Deux hommes ont été abattus, mardi, dans des villes arabes, les deux homicides étant apparemment liés à des éléments criminels rivaux.

La police a ouvert l’enquête dans les deux cas, dont on ignore à ce stade s’ils sont liés.

À Nazareth, c’est un habitant âgé de 29 ans, grièvement blessé, qui a succombé à ses blessures, a indiqué la police israélienne par voie de communiqué.

D’après les médias israéliens, il s’agit de Moanas Marwat.

Selon la police, l’incident est lié à des organisations criminelles rivales et selon les médias israéliens, à un conflit opposant les familles Bakri et Hariri.

Cette rivalité aurait déjà fait des dizaines de morts, à l’instar des cinq personnes sauvagement assassinées dans une station de lavage de voitures de Nazareth, en juin dernier. En début d’année, le frère de Marwat, Osama Marwat, avait été abattu dans la ville.

Quelques heures plus tôt, c’est à Kafr Qara qu’un homme a été retrouvé tué par balle dans une voiture.

Arrivés sur les lieux, les premiers secours du Magen David Adom ont trouvé un homme souffrant de blessures par balle et ne donnant aucun signe de vie. Ils l’ont extrait du véhicule et tenté de le réanimer, mais sans succès.

Selon le quotidien Israel Hayom, il s’agirait d’Issa Ghazi, âgé d’une trentaine d’années. Le frère de Ghazi, Omar Ghazi, est mort l’an dernier dans l’explosion d’une voiture dans la ville mixte de Lod.

Il s’agit du deuxième homicide dans cette ville depuis le début de la semaine. Dimanche, Mohammad Abu Vassal, un riverain, a été abattu à bord d’un véhicule.

L’organisation de lutte contre les violences Abraham Initiatives a fait savoir que ces décès portaient à 220 le nombre de personnes tuées dans des circonstances violentes au sein de la communauté arabe depuis le début de l’année. Au cours de la même période en 2022, on avait enregistré 103 morts violentes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.