Israël en guerre - Jour 194

Rechercher

Deux blessés dans une fusillade terroriste à Huwara

L'armée a indiqué que les troupes sont intervenues suite aux informations faisant état d'une fusillade dans la ville palestinienne, sans fournir d'autres détails

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les forces de sécurité israéliennes sécurisant la scène d'un attentat à Huwara, en Cisjordanie, le 19 août 2023. (Crédit : Flash90)
Les forces de sécurité israéliennes sécurisant la scène d'un attentat à Huwara, en Cisjordanie, le 19 août 2023. (Crédit : Flash90)

Les secouristes et les forces de sécurité sont intervenus suite aux informations faisant état d’une fusillade dans la ville palestinienne de Huwara, dans le nord de la Cisjordanie.

Le service de secours du Magen David Adom (MDA) a soigné deux hommes d’une trentaine d’années blessés par des éclats de verre à la suite de la fusillade.

Les deux hommes étaient conscients.

Tsahal a indiqué que les troupes ont répondu à l’attaque, sans fournir d’autres détails.

Le leader des implantations Yossi Dagan a blâmé le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son gouvernement pour l’attaque à l’arme à feu.

« Je me tiens ici et je le dis au Premier ministre, au ministre de la Défense et à tous les autres : C’est votre responsabilité, tout est entre vos mains », a dit Dagan, qui dirige le Conseil régional de Samarie.
« Vous êtes responsables du fait que les Juifs font encore et encore l’objet d’attaques à l’arme à feu au beau milieu de l’État d’Israël », a-t-il continué.

Cela fait longtemps que la ville de Huwara est considérée comme un secteur particulièrement sensible de la Cisjordanie. La localité est traversée par une route qui est régulièrement empruntée par les Israéliens qui se rendent dans les implantations ou qui en reviennent.

Il y a eu plusieurs attentats à l’arme à feu contre des civils et contre des soldats israéliens dans la ville, ces derniers mois.

Il y a eu aussi des violences commises par les partisans du mouvement pro-implantations contre les résidents de Huwara – avec notamment un déchaînement de violences meurtrier, survenu plusieurs heures après une attaque terroriste qui, au mois de février, avait entraîné la mort de deux frères israéliens.

La montée du terrorisme palestinien depuis un an et demi s’est accompagnée d’une recrudescence des attaques de résidents d’implantations contre les Palestiniens. La grande majorité de ces incidents violents, que l’armée dit ne pas avoir réussi à contrôler, se sont produits dans le nord et le centre de la Cisjordanie.

En revanche, dans le sud de la Cisjordanie, ces incidents se sont limités à des échauffourées entre résidents juifs et Palestiniens – dont certains ont été blessés – et à un certain nombre de cas de vandalisme.

À LIRE : Une fusillade meurtrière met à l’épreuve le calme relatif du sud de la Cisjordanie

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.