Israël en guerre - Jour 197

Rechercher

Deux femmes dans un état grave et toujours sédatées après l’attentat de Tel Aviv

La mère de l'une des victimes a eu "un mauvais pressentiment" du fait que sa fille n'ait pas répondu au téléphone ; 4 autres personnes sont toujours hospitalisées

La police et les services de secours sur les lieux d'un attentat terroriste à la voiture-belier, dans le nord de Tel Aviv, le 4 juin 2023. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
La police et les services de secours sur les lieux d'un attentat terroriste à la voiture-belier, dans le nord de Tel Aviv, le 4 juin 2023. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Six personnes étaient toujours hospitalisées mercredi au lendemain d’un attentat terroriste à Tel Aviv, dont deux femmes dans un état grave.

L’hôpital Ichilov a déclaré dans un communiqué que les deux femmes étaient sous sédatifs et intubées.

L’une d’entre elles était enceinte et a perdu son enfant à cause des blessures qu’elle a subies lors de l’attaque.

L’hôpital a précisé que deux autres personnes légèrement blessées étaient traitées dans ses services de neurochirurgie et d’orthopédie.

Deux victimes de l’attentat sont toujours à l’hôpital Beilinson de Petah Tikva, qui a indiqué que leur état s’était amélioré et que leur vie n’était plus en danger.

L’un d’entre eux, un homme de 30 ans, a été poignardé à l’estomac et a subi une intervention chirurgicale mardi.

Un autre homme, âgé de 76 ans, a été soigné pour des coups de couteau à la poitrine et se trouve dans l’unité des soins intensifs.

Un homme de 66 ans, blessé au visage, a quitté l’hôpital mardi soir.

La police et les forces de secours sur les lieux d’un attentat terroriste à la voiture-bélier, dans le nord de Tel Aviv, le 4 juin 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Simcha Kuzaï, dont la fille Rebecca Shinfeld est hospitalisée à Ichilov dans un état grave, a déclaré à la Treizième chaîne qu’elle avait essayé de la joindre après avoir appris qu’un attentat avait eu lieu.

« J’ai eu un mauvais pressentiment », s’est souvenue Kuzaï. « Elle n’a pas répondu au téléphone et mon ressenti a empiré. »

Selon la police, le terroriste palestinien a foncé avec sa camionnette sur les personnes qui se trouvaient sur un trottoir rue Pinchas Rosen, à Ramat Hachayl, au nord de Tel Aviv, avant d’en sortir pour poignarder d’autres personnes.

Des images de caméras de surveillance ont montré le moment où le terroriste a foncé sur des piétons à un arrêt de bus. Quelques instants plus tard, on le voit sortir du véhicule et se précipiter sur des passants et des personnes assises à l’extérieur dans un café voisin, qu’il poignarde.

Il a été abattu par un civil armé.

L’agence de sécurité intérieure du Shin Bet a identifié le terroriste comme étant Abed al-Wahab Khalaila, 20 ans, originaire de la ville cisjordanienne d’as-Samu, dans le sud de la Cisjordanie, près de Hébron. L’agence a déclaré qu’il n’avait pas de permis d’entrée en Israël.

L’attaque a eu lieu alors que l’armée israélienne menait une opération d’envergure dans la ville de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, un foyer de terrorisme.

Lundi, lors d’une autre attaque terroriste présumée, un adolescent palestinien a poignardé et légèrement blessé un Israélien à Bnei Brak, dans le sud de Tel Aviv.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.