Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

Dix fonctionnaires arrêtés dans le cadre d’une enquête pour corruption

Parmi les suspects figurent 2 fonctionnaires haut placés ; 9 autres personnes ont été interrogées dans le cadre d'une enquête menée par l'unité anti-corruption de la police

Le quartier général de l'Unité des crimes majeurs Lahav 443 de la police israélienne dans le centre d'Israël. L'unité est chargée de diriger les enquêtes contre Netanyahu. (Yossi Zeliger/Flash 90)
Le quartier général de l'Unité des crimes majeurs Lahav 443 de la police israélienne dans le centre d'Israël. L'unité est chargée de diriger les enquêtes contre Netanyahu. (Yossi Zeliger/Flash 90)

La police a arrêté lundi plus d’une dizaine d’employés de mairies – dont deux hauts responsables – pour leur implication présumée dans une affaire de corruption.

Un communiqué de Lahav 433, l’unité anti-corruption de la police, indique que 10 personnes ont été arrêtées lundi et neuf autres interrogées dans le cadre de cette enquête.

La police a fait savoir que deux des suspects étaient des fonctionnaires haut placés, dont un assistant d’un ministre membre du cabinet.

Les suspects risquent une mise en examen pour fraude, corruption, blanchiment d’argent et autres délits liés à la corruption.

Le maire de Kiryat Ata a été cité comme suspect dans une enquête sur la corruption qui implique d’autres fonctionnaires municipaux et un adjoint à un ministre. Yaakov Peretz voit sa détention préventive prolongée de quatre jours. Il est soupçonné d’avoir accepté des pots-de-vin, d’abus de confiance, de blanchiment d’argent et d’autres crimes.

Les autres suspects n’ont pas été identifiés.

Le communiqué indique que les arrestations de lundi matin font suite à « une enquête secrète prolongée et approfondie » auprès des fonctionnaires.

Selon les médias israéliens, la police soupçonne les fonctionnaires d’avoir accepté des pots-de-vins de la part de prestataires dans la région de Haïfa en échange de chantiers.

« La police continuera à enquêter et à découvrir d’autres délits dans cette affaire qui nuit à la confiance des citoyens en l’Etat, ses institutions et ses élus », a assuré l’unité Lahav 433 dans son communiqué.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.