Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

Dror Kaplun, que l’on croyait otage, a été assassiné le 7 octobre

Son ADN correspondait aux ossements découverts près de la clôture du kibboutz Beeri par les archéologues de l’Autorité israélienne des antiquités

Dror Kaplun du kibboutz Beeri (Autorisation)
Dror Kaplun du kibboutz Beeri (Autorisation)

On pensait qu’il faisait partie des otages, mais le kibboutz affirme que Dror Kaplun, 68 ans, un habitant, a été assassiné le 7 octobre

Sa mort a été vérifiée avec l’aide d’archéologues de l’Autorité israélienne des Antiquités (IAA) après que son ADN a été trouvé pour correspondre à des os découverts sur la clôture du kibboutz Beeri. Les archéologues se sont joints aux efforts visant à identifier les victimes des massacres perpétrés par le Hamas le 7 octobre.

Beeri a été l’une des communautés les plus durement touchées par les attaques sur le sud d’Israël, avec environ 10 % de ses 1 100 résidents tués.

Son épouse, Dr. Marcelle Frailich Kaplun, a également été assassinée au cours de l’attaque, lorsque quelque 3 000 terroristes ont fait irruption en Israël depuis la bande de Gaza par voie terrestre, aérienne et maritime, tuant 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et s’emparant de plus de 240 otages de tous âges.

Dr Marcelle Frailich Kaplun, assassinée par des terroristes du Hamas au kibboutz Beeri le 7 octobre 2023. (Autorisation)

Dans les heures qui ont suivi l’attaque, une fois qu’ils ont cessé de recevoir des messages WhatsApp de leur père, les enfants de Kaplun ont vu une vidéo du Hamas montrant Marcelle et Dror en pyjama, pieds nus et mains attachées, poussés le long d’une rue du kibboutz par des terroristes.

Mais le lendemain, une autre vidéo a fait surface, montrant les deux gisants immobiles sur un trottoir aux côtés de plusieurs autres personnes.

Alors que la mort de Marcelle a été confirmée une semaine après les attentats, le téléphone de Dror a été localisé quelques jours plus tard à Gaza, ce qui a conduit à présumer qu’il avait été pris en otage.

Toujours à la recherche de réponses, les enfants de Kaplun sont retournés au kibboutz Beeri avec une équipe de tournage de la chaîne publique israélienne Kan un mois après les attaques pour collecter du sang séché et des fragments qui pourraient éventuellement aider à révéler ce qui s’est passé ce jour-là. Avec l’aide du gendre de Kaplun, Guy Lenman, un médecin légiste, ils ont pu utiliser les séquences vidéo pour trouver l’endroit où Marcelle et Dror avaient été vus sur le sol.

Une vidéo du Hamas datant du 7 octobre 2023 montrant Dror Kaplun, 68 ans, poussé dans une rue du kibboutz Beeri. Kaplun a été confirmé mort en décembre, après avoir été présumé captif à Gaza. (Crédit : Capture d’écran)

Lenman a transmis les preuves aux autorités, en leur demandant instamment de revenir à Beeri pour voir ce qu’ils pouvaient trouver.

Deux mois plus tard, la famille a été informée que les archéologues avaient identifié les restes de Kaplun.

Les archéologues ont utilisé des techniques issues de leur expérience des fouilles de sites antiques brûlés et détruits pour peigner et tamiser la cendre des maisons incendiées à Beeri, Kfar Aza et Nir Oz, trois kibboutzim dévastés par les attentats, afin de découvrir et d’identifier des restes de victimes d’attentats.

Dror, fils de survivants de la Shoah, est né en Israël. Il a passé toute sa vie dans la zone de « Otef Azza » – villages à la frontière de Gaza – vivant dans le kibboutz Ruhama avant de déménager à Beeri, chez Marcelle.

Des archéologues de l’Autorité israélienne des Antiquités travaillant pour trouver des restes humains parmi les décombres laissés par le déchaînement meurtrier du Hamas le 7 octobre 2023. (Crédit : Assaf Peretz/Autorité israélienne des Antiquités)

Selon ses enfants, il attendait sa retraite avec impatience, pour voyager et à être un merveilleux grand-père pour ses cinq petits-enfants qui aiment tant passer du temps en sa compagnie.

Le couple, qui s’était marié il y a 20 ans en secondes noces pour les deux, résidait à Beeri, où Marcelle vivait depuis 40 ans.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.