Israël en guerre - Jour 281

Rechercher

Enquête sur le meurtre d’un détenu palestinien par un soldat à Gaza

Le terroriste présumé a été arrêté vivant, interrogé sur place et placé sous la garde d’un autre soldat qui, se sentant "menacé", lui aurait tiré dessus

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des soldats israéliens opèrent dans la bande de Gaza dans une photo non datée publiée par l'armée le 2 janvier 2024. Illustration (Crédit : Armée israélienne)
Des soldats israéliens opèrent dans la bande de Gaza dans une photo non datée publiée par l'armée le 2 janvier 2024. Illustration (Crédit : Armée israélienne)

La police militaire de l’armée israélienne a ouvert une enquête sur le meurtre d’un détenu palestinien dans la bande de Gaza, commis apparemment par un soldat chargé de le garder, a indiqué l’armée lundi.

Le terroriste présumé a été arrêté vivant dans la nuit de dimanche à lundi. Après avoir été interrogé par les enquêteurs de terrain de l’unité 504 des Renseignements militaires, il a été remis à un autre soldat chargé de le surveiller.

Selon Tsahal, à un moment donné, le soldat qui gardait le suspect aurait ouvert le feu et tué le détenu.

La chaîne publique Kan rapporte que le soldat aurait affirmé s’être senti menacé après avoir été attaqué par le suspect. Il aurait alors ouvert le feu.

« Suite aux premières informations qui ont été fournies, une enquête a été ouverte par la police militaire concernant les circonstances de la fusillade », a déclaré Tsahal.

Le suspect a été arrêté dans le cadre de la campagne militaire israélienne en cours dans la bande de Gaza, qui a été déclenchée après l’assaut de milliers de terroristes du Hamas dans le sud du pays, le 7 octobre, qui ont déferlé sur les communautés et tué près de 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et pris en otage environ 240 autres personnes.

Depuis le début de l’offensive terrestre, plus de 700 terroristes ont été capturés et transférés en Israël pour y être interrogés, a indiqué Tsahal.

Le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas, affirme que depuis le début de la guerre, plus de 22 000 personnes ont été tuées, pour la plupart des civils. Ces chiffres ne peuvent toutefois pas être vérifiés de manière indépendante et incluraient quelque 8 500 combattants du Hamas, ainsi que des civils tués par des roquettes palestiniennes mal tirées. On estime également à 1 000 le nombre de terroristes tués en Israël lors de l’assaut du 7 octobre.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.