Erdogan rencontre Meshaal, chef du Hamas en exil, à Istanbul
Rechercher

Erdogan rencontre Meshaal, chef du Hamas en exil, à Istanbul

La rencontre au palace Yildiz a eu lieu quelques jours après l’annonce par Israël d’une série de mesures pour raviver les liens avec la Turquie

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, à droite, avec le chef du Hamas Khaled Meshaal avant leur réunion au palais présidentiel à Ankara, en Turquie, le 12 août 2015. (Crédit : capture d'écran Youtube/TayyipErdoganArabic)
Le président turc Recep Tayyip Erdogan, à droite, avec le chef du Hamas Khaled Meshaal avant leur réunion au palais présidentiel à Ankara, en Turquie, le 12 août 2015. (Crédit : capture d'écran Youtube/TayyipErdoganArabic)

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a rencontré samedi le dirigeant du Hamas Khaled Meshaal à Istanbul, selon des sources présidentielles de médias turcs.

Pendant la réunion, le dirigeant du bureau politique du Hamas, qui est basé au Qatar, a informé Erdogan des « développements récents au Moyen-Orient », selon les rapports.

Aucun autre détail concernant la réunion au palace Yildiz d’Istanbul n’est disponible pour l’instant.
La rencontre a eu lieu quelques jours après qu’Israël a dévoilé une série de mesures, discutée pendant des négociations clandestines avec Ankara, pour raviver les liens avec la Turquie.

Un aspect majeur du développement est un accord pour mettre en place un pipeline de gaz naturel en Turquie et la vente de gaz naturel produit par Israël au pays.

La Turquie achète actuellement un tiers de son gaz naturel à la Russie, mais les liens bilatéraux se sont dégradés depuis que l’armée aérienne turque a abattu un avion russe, qui aurait selon les Turcs violé leur espace aérien le 24 novembre.

Parmi les mesures que la Turquie doit prendre, selon les médias israéliens, figurent l’interdiction d’entrée en Turquie de l’activiste du Hamas Salah Arouri, ingénieur de l’enlèvement et du meurtre de trois adolescents de Cisjordanie en juin 2014, et la mise en place d’une interdiction générale des autorisations « d’activités terroristes » en Turquie.

Jusqu’à présent, le Hamas n’avait pas réagi aux détails des nouveaux accords israélo-turcs.

La dernière rencontre entre Erdogan et le dirigeant du Hamas avait eu lieu il y a quatre mois, le 13 août, avant l’escalade d’attentats terroristes palestiniens contre des Israéliens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...