Etats-Unis : un centre communautaire évacué vendredi après une alerte à la bombe
Rechercher

Etats-Unis : un centre communautaire évacué vendredi après une alerte à la bombe

Des menaces avaient été écrites sur le mur des vestiaires ; la police et les sapeurs-pompiers ont ratissé le centre de Springfield, dans le Massachusetts, sans trouver une seule trace d’explosif

Le centre communautaire juif d'Albany temporairement évacué suite à une alerte à la bombe, le 18 janvier 2017. (Crédit : capture d'écran Twitter via JTA)
Le centre communautaire juif d'Albany temporairement évacué suite à une alerte à la bombe, le 18 janvier 2017. (Crédit : capture d'écran Twitter via JTA)

Un centre communautaire juif du Massachusets a été évacué après qu’une alerte à la bombe a été inscrite sur le mur du vestiaire des hommes de l’installation.

Le centre communautaire juif de Springfield a été évacué aux environs de 15 heures vendredi. La brigade spécialisée dans les incendies volontaires et les déminages de la municipalité, accompagnée par la police et les sapeurs-pompiers, a ratissé le bâtiment mais n’a pas trouvé la moindre trace d’explosifs, selon les médias.

Les responsables du centre communautaire ont décidé de fermer la structure pendant le reste de la journée qui a suivi l’incident.

« Notre communauté juive défend l’inclusion, la diversité et la communauté. Nous sommes le lieu où séjourne cette communauté et nous le resterons », a déclaré le directeur général adjoint du centre communautaire de Springfield, le rabbin James Greene, aux médias locaux.

Le maire de Springfield, Domenic J. Sarno, a indiqué dans une déclaration que lui et le commissaire de la police locale « continueront à travailler aux côtés des autorités fédérales et de l’état pour poursuivre le ou les individus responsables de ce crime sordide avec l’espoir d’amener le ou les coupables à recevoir une sanction rapide et juste. »

« L’explosion récente d‘alertes à la bombe et d’actes de vandalisme dans les centres juifs et les dégradations dans les cimetières sont absolument inacceptables et terribles et ne sauront être tolérés. Il faut gérer ce problème promptement. Tout ce que je pourrais faire ou que le département de la police pourra faire en faveur de notre communauté juive sera fait. »

Plus de 100 institutions juives, majoritairement des centres communautaires, ont été victimes d’alertes à la bombe depuis le début de l’année. Ces deux dernières semaines, des actes de vandalisme dans les cimetières juifs de Philadelphie, de St-Louis et de Rochester, à New York, ainsi que deux vagues supplémentaires d’alertes à la bombe au sein des centres communautaires, des écoles et des institutions juives ont été recensés dans tout le pays, ce qui représente la quatrième et la cinquième série du même type de harcèlement.

Aucun dispositif explosif n’a jusqu’à présent été découvert suite à ces appels.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...