Explosion sur un navire israélien : l’Iran rejette les accusations de Netanyahu
Rechercher

Explosion sur un navire israélien : l’Iran rejette les accusations de Netanyahu

Le MV Helios Ray, un bateau israélien, effectuait le trajet entre la ville saoudienne de Dammam et Singapour

Le cargo israélien Helios Ray est à quai après son arrivée à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis, le 28 février 2021. (Crédit : AP Photo/Kamran Jebreili)
Le cargo israélien Helios Ray est à quai après son arrivée à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis, le 28 février 2021. (Crédit : AP Photo/Kamran Jebreili)

L’Iran a rejeté lundi l’accusation du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu selon laquelle Téhéran est à l’origine d’une explosion sur un navire israélien en mer d’Oman, et a adressé une mise en garde à Israël.

« Nous rejetons fermement cette accusation » car « la source de cette accusation est elle-même la moins crédible qui soit, ce qui en montre l’invalidité », a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh, lors d’une conférence de presse à Téhéran.

Le MV Helios Ray, un bateau israélien transportant des véhicules, effectuait le trajet entre la ville saoudienne de Dammam et Singapour, au moment de l’explosion survenue à bord la semaine dernière au large du sultanat d’Oman, selon Dryad Global, une société spécialisée dans la sécurité maritime.

Le porte-parole de la diplomatie iranienne a jugé la déclaration de M. Netanyahu comme une « manœuvre de diversion » à des fins de politique intérieure qui « ne profite qu’au Premier ministre corrompu du régime sioniste ».

« Si le régime d’occupation de Jérusalem veut utiliser cette accusation comme base pour créer de nouvelles tensions, nous les surveillerons et les suivrons de près », a ajouté M. Khatibzadeh. « Si quelque chose se passe, nous y répondrons au moment opportun. »

Lundi, Benjamin Netanyahu a accusé l’Iran d’être à l’origine du sinistre. Deux jours plus tôt, le ministre de la Défense israélien, Benny Gantz, avait évoqué l’hypothèse d’une attaque de l’Iran contre le bateau israélien.

« Il est clair que c’est un acte iranien. Et pour ce qui est de ma riposte, vous connaissez ma politique. L’Iran est le plus grand ennemi d’Israël et je suis déterminé à l’arrêter et nous allons le frapper partout dans la région », a indiqué M. Netanyahu.

« Plus important encore, l’Iran n’aura pas l’arme nucléaire que ce soit, dans un accord ou sans accord. C’est ce que j’ai dit à mon ami, le président (américain Joe) Biden », a ajouté le chef du gouvernement israélien, actuellement en campagne pour les législatives du 23 mars.

Il s’exprimait après des frappes nocturnes attribuées à Israël contre des éléments pro-iraniens en Syrie voisine.

Dimanche, le chef d’état-major de l’armée israélienne, Aviv Kohavi, a qualifié l’explosion qui a frappé le MV Helios Ray de « rappel » de l’Iran. « C’est le moment de rappeler que Tsahal agit et agira contre les menaces qui mettent en danger Israël, de près ou de loin », a-t-il déclaré lors d’une cérémonie.

Samedi, le ministre israélien de la Défense Benny Gantz a évoqué l’hypothèse d’une attaque de l’Iran contre le bateau à l’heure où Téhéran tente, selon les autorités israéliennes, de faire monter la pression afin de renégocier à son avantage avec Washington l’accord sur son programme nucléaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...