Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

Face à Netanyahu, 2 lauréats du Prix Israël évoquent les dangers pour la société

Un artiste a écrit sa crainte d'une fracture sociale et un chef d'entreprise a affirmé qu’Israël devait conserver des institutions démocratiques fortes et indépendantes

Amnon Shashua, lauréat du Prix Israël, prend la parole lors de la cérémonie du Prix Israël à Jérusalem, le 26 avril 2023. (Crédit : Olivier Fitoussi/Pool)
Amnon Shashua, lauréat du Prix Israël, prend la parole lors de la cérémonie du Prix Israël à Jérusalem, le 26 avril 2023. (Crédit : Olivier Fitoussi/Pool)

En conclusion des célébrations de Yom HaAtsmaout, le Prix Israël, la plus haute distinction civile du pays, a été décerné mercredi à 12 ressortissants israéliens, dont deux ont profité de l’occasion pour interpeller le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, sur le projet de réforme judiciaire.

Les lauréats, ensemble composite de chercheurs, scientifiques et artistes, se sont vus remettre leur prix au Centre international des congrès de Jérusalem, lors d’une cérémonie à laquelle ont assisté Netanyahu, le président Isaac Herzog, la présidente de la Cour suprême Esther Hayut, le président de la Knesset Amir Ohana et le ministre de l’Education Yoav Kisch.

Trois lauréats ont été distingués pour l’ensemble de leur oeuvre : Amnon Shashua, PDG de Mobileye, Rachel Haber, présidente de l’organisation spécialisée dans le don de rein Matnat Haim et Amal Nasser el-Din, auteure druze et ex-députée du Likud, qui préside la branche druze de Yad Labanim, une organisation d’aide aux familles endeuillées.

Cette cérémonie traditionnelle de Yom HaAtsmaout s’est tenue à un moment de profonde division de la société israélienne sur le projet de réforme judiciaire voulu par le gouvernement. Selon lui, la réforme permettra de réfréner les ardeurs d’une Cour Suprême par trop puissante. Ses détracteurs, en revanche, affirment qu’elle fragilisera l’assise démocratique du pays.

« Chacun d’entre vous est une source d’inspiration dans son domaine. Vous êtes ceux que les enfants d’Israël doivent admirer », a déclaré Kisch dans son discours.

« Souvenons-nous des jours difficiles que nous avons vécus par le passé. Ainsi, nous pourrons mettre en perspective les défis sociaux qui sont les nôtres aujourd’hui. En ma qualité de membre de l’équipe de négociation autour du président, j’espère que nous parviendrons à dégager un consensus aussi large que possible », a ajouté M. Kisch, dans une allusion aux pourparlers pour trouver un accord sur la réforme judiciaire.

Une fois n’est pas coutume, Michal Rovner, qui a été récompensé pour son œuvre artistique, a remis un mot à Netanyahu au moment de recevoir son prix.

Rovner a expliqué plus tard à la Douzième chaine qu’elle avait remis « la lettre d’une citoyenne inquiète au Premier ministre », car elle était incapable de faire un discours.

« Vous exprimez souvent votre inquiétude envers les ennemis qui nous entourent. Le fossé qui se creuse entre nous mettra tout autant le pays en danger », écrit-elle à l’adresse du Premier ministre;

« J’espère que le message est clair … Il est difficile d’accepter un prix dans un pays déchiré et divisé. Cette période n’est facile pour personne », a-t-elle déclaré à la Douzième chaîne.

Au moment de son discours, Shashua, qui a reçu le prix pour ses travaux sur l’intelligence artificielle et les solutions technologiques de sécurité des transports, a évoqué les clivages sociaux et la nécessité d’avoir des institutions démocratiques fortes.

« Ce sont des jours difficiles pour Israël et pour tout le monde. Nous sommes face à un fossé vertigineux. Dans mon domaine, on a coutume de dire : ‘On ne laisse pas passer une bonne crise.’ Un entrepreneur n’envisage pas les problèmes. Il voit des défis et des opportunités. Quand il n’y en a pas, il en crée. C’est notre priorité en ce moment », a-t-il déclaré.

« Il nous faut unir nos forces et résoudre cette crise en préservant la stricte séparation des pouvoirs et le respect des trois pouvoirs – législatif, exécutif et judiciaire – afin de ne pas perdre tout ce que nous avons accompli. Si nous n’y parvenons pas, même les miracles seront impuissants », a exhorté Shashua.

De droite à gauche : le président Isaac Herzog, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de l’Education Yoav Kisch lors de la cérémonie de remise du Prix Israël à Jérusalem, le Jour de l’Indépendance d’Israël, le 26 avril 2023. (Crédit : Olivier Fitoussi/Pool)

Le chanteur mizrahi Yossi Levi, connu sous le nom de Daklon, a reçu le Prix Israël pour la musique hébraïque.

La commission chargée de choisir les récipiendaires du prix a déclaré que le musicien « était admiré par l’ensemble de la société israélienne » et avait inspiré nombre d’artistes.

Le célèbre chanteur Shlomo Artzi, pressenti pour recevoir ce prix, l’a refusé au motif des profonds clivages sociaux creusés par le projet de réforme judiciaire.

Le professeur Avital Gazit, de l’Université de Tel Aviv, pionnier de la protection et restauration des cours d’eau d’Israël, a remporté le prix des sciences de l’environnement et du développement durable.

Le professeur Emanuel Peled, également de l’Université de Tel Aviv, a reçu le prix de la recherche en chimie et en génie chimique pour ses recherches révolutionnaires sur la dégradation des batteries.

La professeure Zamira Mevarech, ex-scientifique en chef du ministère de l’Education, a reçu le prix pour la recherche en éducation. Ses travaux et la méthode d’enseignement des mathématiques qu’elle a développée, « est appliquée dans de nombreuses écoles en Israël. Elle a contribué à combler l’écart entre les élèves en difficultés et ceux qui n’en ont pas au sein du système éducatif israélien », a déclaré la commission.

Le prix pour les sciences de la vie a été décerné à la professeure Michal Schwartz, de l’Institut Weizmann des sciences, pour sa découverte du lien entre le cerveau et le système immunitaire, qui ouvre la possibilité d’utiliser le système immunitaire pour traiter les maladies neurodégénératives du cerveau telles que la maladie d’Alzheimer ou la démence.

A LIRE : Pour la scientifique Michal Schwartz, le Prix Israël est un jalon important

Le prix de la recherche juridique a été décerné au professeur Yoram Dinsteain, chercheur en droit international à l’Université de Tel Aviv et « l’un des pères fondateurs du droit international en Israël, dans le monde universitaire et au-delà », a déclaré la commission.

Les lauréats sur scène lors de la cérémonie de remise du Prix Israël à Jérusalem, le Jour de l’Indépendance d’Israël, le 26 avril 2023. (Crédit : Olivier Fitoussi/Pool)

Le professeur Dov Schwartz, de l’Université Bar Ilan, a remporté le prix de la pensée, de la philosophie et de la Kabbale juives, pour ses essais qui évoquent « les cercles philosophiques qui existaient en Espagne, en Provence et à Byzance à la fin du Moyen Âge », a déclaré la commission.

Le professeur Yehoash Hirschberg, conférencier et chercheur à l’Académie de musique de Jérusalem, a remporté le prix de musique et musicologie pour son travail visant à rapprocher « les auditeurs de la musique de la Renaissance à nos jours », a écrit la commission.

Décerné pour la première fois en 1953, le Prix Israël est décerné chaque année dans quatre catégories – sciences humaines, sciences, culture et œuvre de toute une vie –.

Il est considéré comme l’une des plus hautes distinctions du pays.

Israël a célébré cette année les 75 ans de sa création, en 1948.

Renee Ghert-Zand et l’équipe du Times of Israel ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.