« Feu vert » russe à Israël pour frapper des cibles iraniennes en Syrie – médias
Rechercher

« Feu vert » russe à Israël pour frapper des cibles iraniennes en Syrie – médias

Ni Jérusalem, ni Moscou n'ont reconnu publiquement une convention entre les deux pays en ce qui concerne la présence militaire iranienne en Syrie

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman et les membres de son équipe rencontrent le ministre de la Défense russe Sergei Shoigu à Moscou, le 26 avril 2017 (Crédit : Ariel Hermoni/Defense Ministry)
Le ministre de la Défense Avigdor Liberman et les membres de son équipe rencontrent le ministre de la Défense russe Sergei Shoigu à Moscou, le 26 avril 2017 (Crédit : Ariel Hermoni/Defense Ministry)

Israël et la Russie auraient signé un accord qui donne aux avions-chasseurs israéliens le « feu vert » pour frapper des cibles iraniennes en Syrie et qui spécifie également le retrait des troupes appuyées par l’Iran de la frontière syrienne avec l’Etat juif, a fait savoir le journal Asharq Al-Awsat.

Selon le quotidien arabophone, ce pacte détermine le départ des forces de la République islamique du sud de la Syrie tout en permettant à Israël de frapper les équipements iraniens dans le pays. L’Etat juif a convenu de ne pas attaquer de cibles du régime syrien, a ajouté le journal.

Cet accord survient après une rencontre entre le ministre de la Défense Avigdor Liberman et son homologue russe Sergei Shoigu à Moscou dans la journée de jeudi pour des entretiens qui se sont concentrés sur la question syrienne.

Liberman a remercié la Russie pour sa « compréhension » des inquiétudes sécuritaires d’Israël mais ni Jérusalem, ni Moscou n’ont reconnu publiquement une convention entre les deux pays en ce qui concerne la présence militaire iranienne en Syrie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...