Retour à la normale des signaux GPS dans l’espace aérien israélien
Rechercher

Retour à la normale des signaux GPS dans l’espace aérien israélien

Ces perturbations, attribuées aux forces russes en Syrie voisine; n'ont causé aucun accident ni incident sécuritaire

Un avion d'El Al à l'aéroport international Ben Gurion le 17 août 2016. (Tomer Neuberg / Flash90)
Un avion d'El Al à l'aéroport international Ben Gurion le 17 août 2016. (Tomer Neuberg / Flash90)

L’espace aérien israélien n’est plus affecté par une mystérieuse perturbation des signaux GPS qui avait forcé une modification des procédures d’atterrissage des avions, ont indiqué mardi les autorités aéroportuaires du pays.

Fin juin, les autorités avaient dit constater depuis trois semaines des perturbations des signaux GPS, une anomalie que certains analystes avaient attribué aux opérations militaires de la Russie en Syrie voisine, Moscou niant toutefois être à l’origine de ce brouillage.

L’interférence avec les récepteurs GPS des avions a semblé émaner d’une sorte de guerre électronique appelée « spoofing », que la Russie a été accusée de faire comme mesure défensive, dans le passé, malgré les perturbations que cela peut causer aux avions et navires alentours.

Aucun incident n’a été rapporté dans les aéroports d’Israël en lien avec cette perturbation.

« Les perturbations dans la région ont récemment cessé. Par conséquent, les activités sont de retour à la normale dans nos aéroports », a déclaré mardi à l’AFP un porte-parole de l’Autorité israélienne des aéroports (IAA).

Ce dernier n’a toutefois pas fourni plus de détails sur les causes de cette perturbation des signaux de géolocalisation et sur la façon dont le problème a été résolu.

La Fédération internationale des associations de pilotes de ligne avait reçu « de nombreuses informations de pilotes selon lesquelles ils auraient perdu le signal GPS dans les environs de l’aéroport international Ben Gurion », le principal aéroport civil d’Israël, près de Tel-Aviv.

Les contrôleurs aériens avaient ainsi demandé aux avions de ne pas se fier au GPS pour atterrir et d’utiliser les instruments de navigation.

 

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...