Fonds qataris à Gaza: Gantz déplore « la fin du pouvoir de dissuasion » israélien
Rechercher

Fonds qataris à Gaza: Gantz déplore « la fin du pouvoir de dissuasion » israélien

Le transfert par le Qatar de 15 millions de dollars en espèces, entrés dimanche soir dans le territoire contrôlé par le Hamas, a suivi des journées de violences à la frontière

Un Palestinien montre son argent après avoir reçu son salaire à Rafah dans le sud de la bande de Gaza, le 9 novembre 2018 (Crédit : Said Khatib/AFP)
Un Palestinien montre son argent après avoir reçu son salaire à Rafah dans le sud de la bande de Gaza, le 9 novembre 2018 (Crédit : Said Khatib/AFP)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été critiqué lundi après l’approbation donnée dimanche à l’entrée de liquidités qataries dans la bande de Gaza malgré les violences continues émanant du territoire.

« Le [pouvoir de] dissuasion s’est effondrée. Des valises remplies de dollars pénètrent une nouvelle fois à Gaza sans qu’Israël n’ait trouvé de solution politique susceptible de ramener le calme dans le sud du pays », a clamé le député Benny Gantz, leader du parti Kakhol lavan.

« La politique mise en œuvre par Israël contre le terrorisme à Gaza est : ‘si vous tirez, vous obtiendrez encore davantage' », a raillé le député travailliste Itzik Shmuli. « Le gouvernement ne parvient pas à assurer la sécurité des résidents du sud, mais il parvient à donner des dollars à Gaza. Seule une combinaison d’action militaire et d’initiative politique pour isoler le Hamas pourra ramener le calme dans le sud du pays », a-t-il ajouté.

Une délégation qatarie dirigée par l’envoyé Mohammed al-Emadi est entrée dimanche soir dans l’enclave côtière avec de nouvelles liquidités, ont annoncé les médias palestiniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...