Rechercher

Fusillade à NYC: un suspect compare Noirs américains et Juifs durant la Shoah

Dans de longues tirades diffusées sur YouTube, Frank James a déclaré qu'un parti nazi allait se former aux États-Unis et réduire ses voisins en esclavage

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Des policiers patrouillant dans une station de métro à New York après une fusillade de masse dans une station de Brooklyn, le 12 avril 2022. (Crédit : Seth Wenig/AP)
Des policiers patrouillant dans une station de métro à New York après une fusillade de masse dans une station de Brooklyn, le 12 avril 2022. (Crédit : Seth Wenig/AP)

NEW YORK – Un homme recherché par la police suite à une fusillade survenue mardi à New York a comparé les Noirs américains aux Juifs pendant la Shoah dans plusieurs tirades diffusées en ligne.

Un homme armé a tiré une volée de balles dans une rame de métro à l’heure de pointe mardi matin à Brooklyn, touchant au moins 10 personnes. Il est toujours en fuite.

La police recherche activement un certain Frank James, âgé de 62 ans, qui aurait loué une camionnette liée à ces violences. La clé de la fourgonnette a été retrouvée dans le train parmi des effets personnels supposés appartenir au tireur, ainsi que la carte de crédit de James. Les premières informations concernant l’agresseur correspondaient à l’apparence de James.

Un individu qui semble être James publiait régulièrement des propos violents et sectaires sur son compte sur YouTube. La police a publié une photo de l’individu prise sur YouTube, et les responsables des forces de l’ordre ont confirmé au New York Times qu’il s’agissait bien de la personne qu’ils recherchaient.

La chaîne contient des dizaines de vidéos, dont certaines durent plus d’une heure, dans lesquelles on voit principalement James fulminer devant la caméra. Il y discute souvent de questions de race, de violence et d’actualité, et son mépris s’adresse à la fois aux Américains blancs et à d’autres Noirs, notamment au maire de New York, Eric Adams.

Dans au moins trois vidéos, il compare l’expérience des Noirs américains à celle des Juifs pendant la Shoah.

Dans une vidéo intitulée « WE ARE THEM », publiée le 2 février, il évoque la controverse qui a éclaté à l’époque à propos des commentaires de la comédienne Whoopi Goldberg sur la Shoah. Goldberg avait déclaré que la Shoah n’était « pas une question de race », mais plutôt deux groupes de Blancs qui « se battaient entre eux ».

Une capture d’écran d’une vidéo publiée sur YouTube par un individu recherché en lien avec une fusillade à New York le 12 avril 2022. (Crédit : Capture d’écran/YouTube)

Dans une tirade décousue, l’individu que l’on croit être James affirme que les Juifs ne sont pas une race, mais que les nazis ont « créé une réalité entièrement nouvelle » qui permettait le « meurtre des Juifs et l’asservissement » de toute personne qu’ils pensaient inférieure.

« C’est pourquoi ils s’appelaient eux-mêmes la race supérieure. Les nazis s’appelaient eux-mêmes la race supérieure et le reste du monde était censé être leurs esclaves », dit-il.

Il affirme que l’esclavage européen a « exterminé la race africaine » et reproche à certains Africains d’avoir permis aux Blancs de pratiquer la traite des esclaves. Tout comme les Allemands considéraient les Juifs comme une race distincte, les groupes africains se considéraient comme distincts les uns des autres, dit-il.

« Les Allemands considéraient les Juifs comme une race, alors qu’évidemment nous nous considérions les uns les autres comme des races distinctes, comme des groupes distincts. Il y avait les Zoulous, les Bantous, les Haoussas », dit-il.

Il décrit le poème « First they came… », écrit par un Allemand en 1946 sur les oppresseurs qui emmènent les Juifs et d’autres groupes, et compare les Allemands qui ont été complices du meurtre des Juifs aux Africains qui ont encouragé la traite des esclaves.

Il affirme que quelque chose de similaire va se produire aux États-Unis.

« La graine est déjà plantée pour qu’un parti nazi se lève à nouveau dans ce pays et je crois qu’il le fera », dit-il, prédisant que les Noirs seront à nouveau réduits en esclavage par leurs voisins, comme les Juifs pendant la Shoah.

« Les Juifs ne sont pas une race. C’est une religion que les nazis ont transformée en race », dit-il. « Pour nous, ne pas comprendre ou penser que quelque part, cela ne peut pas nous arriver, c’est supplier de mourir, c’est supplier d’être à nouveau des putains d’esclaves, et nous le serons, parce que nous n’avons jamais cessé d’être des esclaves. »

L’entrée d’une station de métro où un un homme armé a tiré sur plus de 10 personnes à Brooklyn, à New York, le 12 avril 2022. (Crédit : Luke Tress/Times of Israel)

Dans une autre vidéo de mai 2020, intitulée « MOYENS DE PRODUCTION », il affirme que les Noirs aux États-Unis doivent contrôler les choses dont ils dépendent, notamment la nourriture et les véhicules.

« Nous serons toujours dépendants d’autres hommes, et ces hommes nous verraient morts si la situation l’exigeait, ils n’hésiteraient pas à nous tuer. Nous dépendons de ces gens, et cela n’a aucun sens », dit-il, comparant la situation aux Juifs du ghetto de Varsovie à la merci des nazis.

 » Ils ne devraient même pas tirer un coup de feu ; tout ce qu’ils auraient à faire, c’est d’encercler la zone dans laquelle vous vivez avec des tanks, ne laisser personne entrer ou sortir », afin de tuer tout le monde à l’intérieur, dit-il. « Ils l’ont fait avec les Juifs du ghetto de Varsovie. Ils les ont encerclés avec des troupes et tout, et ils les ont gardés là-dedans et les ont fait mourir de faim. Ils ont fait mourir les Juifs de faim. »

La police de New York sur les lieux de la fusillade à Brooklyn, le 12 avril 2022. (Crédit : Luke Tress/Times of Israel)

Dans une troisième vidéo, intitulée « né dans un asile de fous », postée le 23 mars, il fait référence à un « Auschwitz américain », affirme que les gens détruisent l’environnement et dit que « nous devrions être exterminés. »

« Priez, priez jusqu’à ce que votre putain de visage tombe. Ne pensez-vous pas que les Juifs d’Auschwitz ne priaient pas ? », dit-il. « Pensez-vous que les Juifs de [Birkenau] n’ont pas prié et prié ? Leur Dieu est-il venu les sauver ? Et ils sont censés être le peuple élu de Dieu. Leurs prières n’ont rien fait pour eux. »

« ‘Cela n’arrivera jamais ici’ – des derniers mots célèbres, car ces mots ont été prononcés par de nombreux juifs européens allemands », ajoute-t-il.

En plus de ses références à la Shoah, James, dans les vidéos, méprise les Noirs américains diplômés, fait référence à sa propre consommation excessive d’alcool et mentionne ses autres comptes sur YouTube qui ont été supprimés, pour non-respect du règlement sur le contenu.

Dans une vidéo récente, il évoque la facilité avec laquelle il serait possible de commettre un crime dans le métro, et dans d’autres vidéos, il filme les métros de New York.

Sa bannière sur Youtube montre un réveil avec l’inscription « Trop tard ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...