Israël en guerre - Jour 192

Rechercher

Gad Elmaleh accusé de « jouer avec le feu » par des religieux

En spectacle en Israël, il a évoqué le rabbin franco-israélien Ron Chaya, qui a interpellé l’humoriste dans différentes vidéos sur les réseaux sociaux

L'humoriste français Gad Elmaleh lors du rassemblement pour demander justice pour Sarah Halimi, sur la place du Trocadéro, devant la tour Eiffel, à Paris, le 25 avril 2021. (Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)
L'humoriste français Gad Elmaleh lors du rassemblement pour demander justice pour Sarah Halimi, sur la place du Trocadéro, devant la tour Eiffel, à Paris, le 25 avril 2021. (Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Les 12 et 13 mars, l’humoriste Gad Elmaleh se produisait à Tel Aviv avec son spectacle « D’ailleurs ».

Dans ce spectacle, Gad Elmaleh se livre notamment sur sa vie, son aventure américaine, sa relation avec ses parents, ses fils…

En Israël, sur scène, il a également évoqué le rabbin franco-israélien Ron Chaya, qui a interpellé l’humoriste dans différentes vidéos sur les réseaux sociaux.

Gad Elmaleh a conclu son intervention à ce sujet par : « Des rabbins YouTubeurs qui veulent faire des vues, fuck that. »

Depuis, plusieurs religieux ont réagi, notamment le rabbin Azriel Cohen-Arazi dans une vidéo intitulée « Gad Elmaleh se moque du Rav Chaya : Réaction du Rav : Tu joues avec le feu ! »

Le rabbin Ron Chaya dirige une yeshiva (Leava, un institut religieux, qui n’est pas l’organisation de l’extrémiste Bentzi Gopstein) destinée aux personnes effectuant un retour à la religion.

Personnage controversé, certains lui reprochent ses explications parfois simplistes aux interprétations équivoques, notamment lorsqu’il aborde l’incomparable sujet de la Shoah – telle une « preuve d’amour » de Dieu –, ou encore la légitimité des courants du judaïsme qui replacent la femme au cœur du rituel.

Le dernier passage de Gad Elmaleh sur les planches en Israël remontait à il y a 12 ans.

Le comédien juif maroco-canadien a récemment fait la une en France après la sortie de son deuxième film, « Reste un peu », dans lequel il met en scène sa conversion au catholicisme.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.