Israël en guerre - Jour 147

Rechercher
"La situation n'est pas bonne"

Gafni à Goldknopf : « Nous avons tous notre part de responsabilité »

La question de la responsabilité des failles du 7 octobre et l'actuel conflit, qui questionne la majorité du Premier ministre, devrait faire l'objet d'une enquête

Le député Moshe Gafni, à droite, et le député Yitzhak Goldknopf s'expriment lors d'une réunion du parti Yahadout HaTorah à la Knesset à Jérusalem, le 5 décembre 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Le député Moshe Gafni, à droite, et le député Yitzhak Goldknopf s'expriment lors d'une réunion du parti Yahadout HaTorah à la Knesset à Jérusalem, le 5 décembre 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Un important député haredi s’est élevé jeudi contre les propos du ministre du Logement, Yitzhak Goldknopf, affirmant que les membres du gouvernement étaient responsables de la situation dans laquelle se trouve le pays, en guerre contre le Hamas.

« Nous avons tous notre part de responsabilité, notamment aujourd’hui », a déclaré le député Moshe Gafni. « Qui dit que la situation est bonne ? La situation n’est pas bonne ! Tout comme mes collègues du gouvernement, j’ai ma part de responsabilité. »

Selon Gafni, la question des otages des terroristes de Gaza devrait occuper les élus nuit et jour, jusqu’à leur libération, indique le site d’information Ynet.

Gafni est le chef de la faction Degel Hatorah au sein du parti Yahadout HaTorah de Goldknopf.

A l’occasion de la pose de la première pierre d’un établissement d’enseignement à Karmiel, dans le nord du pays, Gafni a également rejeté les récents appels de ministres et députés du gouvernement en faveur de la réinstallation à Gaza.

« Je ne pense pas du tout que nous devrions aller nous installer à Gaza », aurait dit Gafni, selon Ynet. « Il faut construire ici en Galilée, à Karmiel. »

Goldknopf a récemment assisté à une conférence sur la réinstallation à Gaza et appelé à la reconstruction d’implantations juives dans le secteur.

Le ministre du Logement et de la Construction Yitzchak Goldknopf participant à une conférence, à Tel Aviv, le 22 mars 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90/Dossier)

La veille, Goldknopf avait déclaré au média ultra-orthodoxe Kikar Hashabbat qu’aucun membre du gouvernement ne démissionnerait à la fin de la guerre d’Israël contre le Hamas à Gaza.

« Je ne vois personne démissionner, où est le problème ? Il y a 64 membres dans ce gouvernement, des ministères : tout fonctionne et il y a un budget en place », a déclaré Goldknopf.

« Quoi, le lendemain de la guerre, le gouvernement devrait tomber ? ». « Qu’est-ce que le gouvernement a à voir avec la guerre ? »

Le ministre du Logement a éludé deux questions concernant la responsabilité de l’attaque terroriste du 7 octobre menée par le Hamas dans le sud d’Israël, affirmant que l’affaire ferait l’objet d’une enquête menée par une commission « qui achèvera son travail en 2028, peut-être en 2027 ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.