Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Gallant: les menaces des réservistes de boycotter l’armée nuit à la sécurité d’Israël

Le ministre de la Défense rejette les protestations des réservistes contre la réforme judiciaire et dénonce l'utilisation de l'insigne de Tsahal par ceux qui s'y opposent

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le ministre de la Défense, Yoav Gallant, s'adressant aux troupes du 363e bataillon de réservistes sur une base militaire en Cisjordanie, le 28 février 2023. (Crédit : Nicole Laskavi/Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense, Yoav Gallant, s'adressant aux troupes du 363e bataillon de réservistes sur une base militaire en Cisjordanie, le 28 février 2023. (Crédit : Nicole Laskavi/Ministère de la Défense)

Le ministre de la Défense, Yoav Gallant, a déclaré mardi que les menaces des réservistes de refuser de servir si le remaniement judiciaire du gouvernement était adopté nuisaient à la sécurité d’Israël.

Un nombre croissant de réservistes de nombreuses unités ont averti qu’ils ne feraient pas leur service si la coalition poursuivait son projet de réorganisation du système judiciaire, qui, selon ses opposants, ferait d’Israël une démocratie affaiblie, voire une dictature.

S’adressant à des troupes de réservistes en Cisjordanie, Gallant a déclaré que « tout appel au refus nuit à la sécurité d’Israël. »

« Personne n’est autorisé à utiliser le symbole d’une unité, le symbole de Tsahal ou le drapeau israélien afin de justifier [son appartenance à] un camp. En aucun cas, nous ne devons inciter au refus, où que ce soit, dans n’importe quel secteur, dans n’importe quel corps et dans n’importe quelle unité », a déclaré Gallant dans des remarques fournies par son bureau.

Il a ajouté que les menaces contre Israël, notamment celles de « l’Iran, du Hezbollah, du Hamas et d’autres problèmes, resteront présentes même après la résolution des problèmes actuels.

« Par conséquent, Tsahal doit rester l’armée du peuple, l’armée de nous tous, unie et capable d’accomplir ses tâches. »

Rappelant les protestations qui ont suivi la guerre du Kippour en 1973 et les deux Intifadas (ou soulèvements) palestiniens, Gallant a déclaré que « face à tout cela, l’armée a réussi à rester unie, à comprendre l’ampleur de la tâche et la grande responsabilité qui lui est assignée ».

« À cet égard, l’armée de réserve et les forces de réserve ont un rôle décisif », a-t-il déclaré aux troupes du 363e bataillon.

Des soldats de réserve israéliens, des anciens combattants et des militants se rassemblent devant la Cour suprême à Jérusalem, pour protester contre la refonte judiciaire prévue par le gouvernement, le 10 février 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Lors d’une récente réunion avec les hauts gradés de Tsahal, le chef militaire Herzi Halevi a déclaré qu’il était conscient de la controverse suscitée par les plans de remaniement, mais qu’il ne permettrait pas qu’elle affecte la « capacité de l’armée à remplir ses missions ».

Lundi, des vétérans de l’unité 8200 du renseignement militaire ont rejoint une liste croissante de réservistes de l’armée menaçant de refuser d’effectuer leur service de réserve pour protester contre les plans du gouvernement.

Dans une lettre publiée pour la première fois par le site d’information Walla, et adressée à des personnalités clés du gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu, les vétérans ont exprimé leurs craintes quant à « l’intégrité et la sécurité » du pays.

« Nous ne nous porterons pas volontaires pour un pays qui a modifié unilatéralement le contrat social de base avec ses citoyens », déclare la lettre.

Ils ont ainsi rejoint les groupes de pilotes, de membres de corps blindés, de sous-mariniers, de marins et de membres des forces spéciales qui ont également rédigé des lettres similaires au cours des dernières semaines.

Dans un discours prononcé jeudi, Halevi a appelé les manifestants réservistes à laisser l’armée en dehors de la controverse sur la réforme judiciaire.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.