Gantz félicite Biden pour sa victoire avant Netanyahu
Rechercher

Gantz félicite Biden pour sa victoire avant Netanyahu

Le ministre de la Défense et Premier ministre d'alternance veut renforcer les liens dans la Défense ; il a aussi remercié Trump pour "les avancées majeures au Moyen-Orient"

Le président américain Donald Trump (à droite) rencontre le chef du parti Kakhol lavan Benny Gantz à la Maison Blanche à Washington, le 27 janvier 2020. (Crédit : Elad Malka)
Le président américain Donald Trump (à droite) rencontre le chef du parti Kakhol lavan Benny Gantz à la Maison Blanche à Washington, le 27 janvier 2020. (Crédit : Elad Malka)

Le ministre de la Défense israélien Benny Gantz a félicité Joe Biden pour sa victoire lors du scrutin présidentiel aux Etats-Unis, dimanche matin, devenant le premier membre du gouvernement de haut-rang à saluer l’élection de l’ancien vice-président, après le chef de l’opposition.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et les autres membres de son administration ont conservé le silence suite aux projections qui ont déterminé la victoire de Biden et la défaite de Donald Trump, une absence de réaction qui souligne les liens étroits qui avaient été mis en place avec l’actuel président. Ce dernier se refuse pour le moment à reconnaître les résultats du scrutin.

« Alors que les résultats électoraux deviennent définitifs, je transmets mes félicitations les plus sincères à @JoeBiden, partisan et ami d’Israël de longue date, ainsi qu’à sa colistière @KamalaHarris, qui entre dans l’histoire en tant que première femme vice-présidente élue », a tweeté Gantz en anglais à environ 4 heures du matin, heure israélienne, au moment même où Biden prononçait son discours de victoire.

« Je suis impatient de continuer à approfondir la relation inébranlable et le lien fort entre nos deux pays en termes de défense, en tant qu’alliés dans l’effort visant à renforcer la démocratie, la stabilité, et la paix dans le monde entier », a ajouté Gantz, qui est Premier ministre d’alternance et qui devrait remplacer Netanyahu au mois de novembre 2021, soit onze mois après l’arrivée de Biden à la Maison Blanche.

Gantz, à la tête du parti Kakhol lavan, a aussi remercié Trump pour son « attachement à la sécurité d’Israël et son investissement dans son avenir ».

« Le Moyen-Orient a entrepris des avancées majeures sous l’autorité courageuse du président au cours de ses quatre dernières années et nous lui en sommes immensément reconnaissants pour cela », a-t-il écrit.

Le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi, issu lui aussi des rangs de Kakhol lavan, a transmis, deux heures après Gantz, ses félicitations à Biden sur Twitter.

« L’amitié témoignée par le président élu et ses antécédents de soutien à Israël remontent à presque un demi-siècle. Nous avons la conviction forte que sous son autorité, l’alliance stratégique indispensable entre nos deux pays continuera à fleurir et à prospérer », a-t-il écrit. Il n’a pas inclus de remerciements à Trump dans son message.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...