Gantz : La dissuasion vis-à-vis du Hamas à Gaza a été « anéantie »
Rechercher

Gantz : La dissuasion vis-à-vis du Hamas à Gaza a été « anéantie »

L'ex-chef d'État-major a promis qu'un gouvernement conduit par Kakhol lavan aurait une politique beaucoup plus forte à l'égard du groupe terroriste

Le leader du parti Kakhol lavan Benny Gantz lors d'une conférence de presse au kibboutz Nahal Oz, dans le sud d'Israël, le 15 mars 2019 (Crédit : Flash90)
Le leader du parti Kakhol lavan Benny Gantz lors d'une conférence de presse au kibboutz Nahal Oz, dans le sud d'Israël, le 15 mars 2019 (Crédit : Flash90)

Benny Gantz, le chef du parti Kakhol lavan, a accusé dimanche le gouvernement d’avoir perdu toute sa capacité de dissuasion contre les attaques lancées depuis la bande de Gaza contrôlée par le Hamas.

Gantz a promis que si son parti était élu à la tête du pays, il lancerait une campagne militaire pour vaincre le groupe terroriste une bonne fois pour toutes.

Lors d’une visite des communautés frontalières avec la bande de Gaza quelques heures après que Tsahal a déclaré avoir déjoué une tentative d’infiltration par des hommes armés et après que trois roquettes ont été tirées dans la nuit depuis l’enclave palestinienne vers Israël, l’ancien chef de l’armée israélienne a dit que sous le Premier ministre Benjamin Netanyahu, Israël a perdu sa « sécurité ».

« La dissuasion n’a pas simplement été érodée, elle a été anéantie », a déclaré Gantz qui espère prendre la place de Netanyahu après les prochaines élections du 17 septembre.

Gantz a promis qu’un gouvernement conduit par Kakhol lavan aurait une politique beaucoup plus forte à l’égard du Hamas, un groupe terroriste qui cherche à détruire Israël et est de facto le maître de Gaza.

« Nous allons mener une campagne qui sera la campagne finale, nous allons dominer militairement le Hamas », a promis Gantz.

Plus tôt dans la journée de dimanche, le maire de Sderot, Alon Davidi a appelé à une opération terrestre dans la bande de Gaza.

Alon Davidi (Crédit : Capture d’écran YouTube)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...