Gaza : un ballon a provoqué un incendie de grande ampleur
Rechercher

Gaza : un ballon a provoqué un incendie de grande ampleur

Les équipes ont tenté de sauver les serres du Moshav Ein Habesor ; un porte-parole des services de secours a signalé l'existence de 7 foyers d'incendies

Les pompiers éteignent un incendie à proximité de Sdérot, dans le sud du pays, causé par un ballon incendiaire de la bande de Gaza, le 31 juillet 2018 (Crédit : AFP Photo/Menahem Kahana)
Les pompiers éteignent un incendie à proximité de Sdérot, dans le sud du pays, causé par un ballon incendiaire de la bande de Gaza, le 31 juillet 2018 (Crédit : AFP Photo/Menahem Kahana)

Les pompiers et les services de sécurité se sont battus samedi soir pour maîtriser un énorme incendie au Moshav Ein Habesor, dans le sud d’Israël. Il aurait été provoqué par un dispositif incendiaire lancé depuis la bande de Gaza. C’est l’un des plus grands incendies de ces six derniers mois dans la région.

Les agriculteurs, les pompiers et les agents de sécurité ont travaillé ensemble pour tenter d’empêcher les flammes d’atteindre les serres avoisinantes, selon le site d’information Ynet.

« Un habitant a vu passer un cocktail Molotov et, en quelques minutes, l’incendie s’est déclaré. Nous nous sommes précipités sur le site et avons essayé de contrôler l’incendie. Mais comme il s’agit d’une région très sèche, le feu s’est propagé très rapidement. Beaucoup de gens se sont précipités pour aider, mais c’était très dangereux », a déclaré un témoin à Ynet.

Un porte-parole des services de secours a déclaré que dès le matin, les pompiers ont travaillé à éteindre sept incendies près de villes israéliennes le long de la frontière causés par des ballons incendiaires lancés depuis Gaza.

Les Gazaouis lancent fréquemment des cerfs-volants et des ballons incendiaires vers Israël. Ces dispositifs provoquent des incendies qui ont détruit les forêts, brûlé des champs et tué du bétail.

Selon des responsables israéliens, des milliers de kilomètres carré de terres ont été brûlés, causant des millions de shekels de dégâts. Certains ballons sont lestés d’engins explosifs improvisés.

Le ministre de la Défense, Avigdor Liberman, a déjà ordonné que les zones de pêche proches de Gaza soient restreintes à cause de l’escalade de violence à la frontière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...