George Floyd : Les organisations juives américaines expriment leur indignation
Rechercher
"Nous sommes solidaires"

George Floyd : Les organisations juives américaines expriment leur indignation

De nombreux groupes juifs ont condamné la brutalité policière et le racisme systémique à l'égard des Noirs

Un manifestant porte un masque facial lors d'une manifestation pour la mort de George Floyd, le dimanche 31 mai 2020, près de la Maison Blanche à Washington. Floyd est mort après avoir été immobilisé par des officiers de police de Minneapolis. (AP Photo/Alex Brandon)
Un manifestant porte un masque facial lors d'une manifestation pour la mort de George Floyd, le dimanche 31 mai 2020, près de la Maison Blanche à Washington. Floyd est mort après avoir été immobilisé par des officiers de police de Minneapolis. (AP Photo/Alex Brandon)

JTA – Des organisations juives ont exprimé leur indignation face à la mort de George Floyd, un homme noir qui est mort la semaine dernière après qu’un policier de Minneapolis s’est agenouillé sur son cou jusqu’à ce qu’il ne bouge plus. L’officier a été accusé de meurtre au second degré. Elles ont également fait part de leur solidarité avec les protestations nationales qui ont suivi.

Voici des extraits des déclarations faites jusqu’à présent :

Truah, une organisation de rabbins pour la justice sociale, a publié une déclaration le 27 mai, après la première nuit de protestations à Minneapolis :

Cette semaine, l’image divine s’est estompée alors que nous pleurons le meurtre de George Floyd aux mains de la police de Minneapolis. Il s’agit là d’un autre exemple tragique de la violence raciste trop souvent perpétrée par les policiers, qui sont chargés de nous protéger tous – et pas seulement certains d’entre nous.

Nous sommes à nouveau confrontés à la réalité que les personnes de couleur dans notre pays vivent dans la crainte que les rencontres avec les forces de l’ordre n’entraînent des blessures graves ou la mort.

Nous disons une fois de plus : les vies noires comptent [Black Lives Matter]. Et nous nous engageons à créer un pays qui vit selon cette conviction.

Le Conseil juif des affaires publiques, [Jewish Council for Public Affairs] une organisation travaillant avec 130 groupes locaux à travers les États-Unis, a tweeté une image d’une vingtaine d’hommes, de femmes et, dans un cas, d’un enfant noirs qui ont été tués par des officiers de police :

Le directeur de l’Anti-Defamation League (ADL), Jonathan Greenblatt, a établi un lien entre la mort de George Floyd et « une explosion de meurtres racistes et de crimes de haine » à travers les États-Unis :

Nous sommes solidaires de la communauté noire qui, une fois de plus, est soumise à la douleur et à la souffrance aux mains d’un système raciste et injuste. La mise en détention hier de l’ancien officier Derek Chauvin est un premier pas nécessaire vers la justice, mais ce n’est tout simplement pas suffisant. D’après les images horribles des téléphones portables qui ont choqué à juste titre les Américains dans tout le pays, il est clair que les trois autres anciens officiers qui ont contribué à la mort de M. Floyd doivent être tenus responsables de leurs actes dans toute la mesure de notre système juridique.

Le procureur du comté de Hennepin et les enquêteurs locaux doivent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour s’assurer que les rouages de la justice tournent rapidement. En tant qu’organisation engagée dans la lutte contre toutes les formes de haine, nous savons que cette mort brutale fait suite à une explosion de meurtres racistes et de crimes haineux dans l’ensemble des États-Unis.

En tant qu’agence qui défend la justice et un traitement équitable pour tous depuis sa fondation en 1913, nous savons que cela s’est produit à un moment où les communautés de couleur ont été ébranlées par les impacts sanitaires et les conséquences économiques disproportionnés de la pandémie de coronavirus.

En bref, l’injustice et l’inégalité systémiques appellent un changement systémique. Maintenant.

Le rabbin Jonah Dov Pesner, directeur du Religious Action Center of Reform Judaism, a réitéré l’engagement de son groupe pour le mouvement en cours :

La rage nationale exprimée au sujet du meurtre de M. Floyd reflète la profondeur de la douleur face à l’injustice dont les gens de couleur – et en particulier les hommes noirs – ont été victimes au fil des générations. Ces derniers mois, nous avons vu, une fois de plus, trop d’exemples dévastateurs de racisme systémique persistant, qui ont conduit à la mort non seulement de M. Floyd mais aussi d’autres âmes précieuses, dont Breonna Taylor et Ahmaud Arbery.

Nous nous souvenons des autres avant eux : Eric Garner. Tamir Rice. Trayvon Martin. Sandra Bland. Oscar Grant. Philando Castile. Walter Scott. Terrence Crutcher. Samuel Dubose. Michael Brown. La liste semble interminable, tout comme notre désespoir.

Mais alors que nous récitons le Kaddish du deuil pour tous, nous disons maintenant, encore une fois : Nous ne resterons pas les bras croisés.

Notre pays ne peut tout simplement pas atteindre les valeurs de « justice pour tous » auxquelles il aspire, tant que nous ne nous attaquons pas au racisme persistant dans tous les secteurs et à tous les niveaux de la société.

Nous restons solidaires de la campagne urgente #WeAreDoneDying de la NAACP, [Association nationale pour l’avancement des gens de couleur] dont les revendications politiques couvrent les domaines de la justice pénale, de la justice économique, des soins de santé et du vote, d’autant plus que la pandémie de Covid-19 continue de toucher les Noirs américains de manière disproportionnée.

Un manifestant proteste devant le capitole de l’État, le dimanche 31 mai 2020, à Minneapolis. Les protestations ont continué après la mort de George Floyd, qui est mort après avoir été immobilisé par des officiers de police de Minneapolis le 25 mai. (AP Photo/Julio Cortez)

Keshet, un groupe qui défend les Juifs LGBTQ, a exprimé sa solidarité avec les dirigeants de la communauté noire :

Ces deux derniers jours, la communauté juive a célébré la fête de Shavouot, une fête ancrée dans l’apprentissage et l’action qui commémore le moment où le peuple juif a reçu la Torah. Le Talmud enseigne que quiconque détruit une vie détruit un univers entier. Le racisme systémique qui permet aux Noirs d’être assassinés en toute impunité est en train de détruire notre monde.

Alors que nous œuvrons pour l’égalité et la justice pour les Juifs LGBTQ, nous prenons au sérieux la nécessité de construire un monde dans lequel les personnes de toutes les races et ethnies peuvent vivre en sécurité ; un monde dans lequel les corps des personnes noires, brunes, trans et queer sont traités avec dignité et respect. Keshet est solidaire des dirigeants noirs – dans la communauté Keshet et au-delà – dont la sagesse et les idées sont essentielles pour construire un avenir juste et équitable. Nous nous engageons à exprimer notre indignation et à demander justice.

#BlackLivesMatter C’est ce qu’a déclaré Sheila Katz, directrice exécutive du National Council of Jewish Women [Conseil national des femmes juives] :

Nous ne resterons pas silencieux. En tant qu’organisation nationale composée de plus de 100 000 défenseurs dans les communautés de tout le pays – y compris le Minnesota – nous sommes indignés et dévastés par le meurtre de George Floyd. M. Floyd a été assassiné par plusieurs policiers qui l’ont maintenu au sol avec leurs genoux, cependant, la cause sous-jacente de sa mort est le racisme systémique. Il est à la fois inacceptable et épuisant qu’en 2020, nous devions encore et toujours insister : les vies noires comptent.

Grâce à la réforme législative, au militantisme local et à la formation des défenseurs du NCJW, nous nous assurerons que chaque personne que nous engagerons contribuera à mettre fin à la culture toxique du racisme qui imprègne notre pays. Pour l’instant, il est important de soutenir les communautés noires et métisses et les dirigeants qui sont le fer de lance des réponses pacifiques et antiracistes qui se développent. Ensemble, nous ferons en sorte que la mémoire de George Floyd soit une bénédiction.

Mazon, un groupe dédié à la lutte contre la faim, a tweeté une déclaration en quatre parties :

Jewish Federations of North America [Fédérations juives d’Amérique du Nord] ont également réagi :

Rabbinical Assembly, l’association internationale des rabbins conservateurs et massortis, a appelé à des changements radicaux dans le maintien de l’ordre aux États-Unis :

Nous nous joignons à l’appel collectif pour la paix et la réflexion pendant les troubles civils, mais nous comprenons que pour atteindre ce but, nous devons agir. Pour ces raisons, l’Assemblée rabbinique appelle les législateurs aux niveaux national, étatique et local à modifier fondamentalement leur approche de l’application des lois et du système judiciaire afin qu’ils servent et protègent tous les Américains, sans distinction de race ou d’origine ethnique. Nous encourageons nos propres membres à s’adresser aux autres communautés, aux Juifs de couleur, ainsi qu’aux forces de l’ordre locales pour les aider à diriger et à façonner ces efforts au sein de la communauté.

Ensemble, nous démantèlerons le racisme systémique encore trop ancré dans les forces de l’ordre américaines et leur système judiciaire. Le licenciement et, nous l’espérons, la poursuite en justice des quatre policiers de Minneapolis impliqués dans ce meurtre flagrant est une étape nécessaire, mais ce ne peut être la seule action contre les injustices structurelles qui ont affligé des générations et continuent à ce jour. Nous devons toujours lutter pour une société libre et juste pour tous les peuples.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...