Grèce : une salle d’escape game renonce au nom « La liste de Schindler »
Rechercher

Grèce : une salle d’escape game renonce au nom « La liste de Schindler »

La salle de jeux d'énigmes et de suspense de Thessalonique a finalement changé le nom du jeu, après les condamnations et l'émoi de la communauté juive locale

Les visiteurs d'une escape room consacrée 
 à la Liste de Schindler à Thessalonique avac la liste des 'innocents' qu'ils ont sauvé pendant le jeu (Crédit : Facebook)
Les visiteurs d'une escape room consacrée à la Liste de Schindler à Thessalonique avac la liste des 'innocents' qu'ils ont sauvé pendant le jeu (Crédit : Facebook)

Une salle d’escape game grecque a finalement renoncé à appeler un de ses jeux « La liste de Schindler », un nom qui avait suscité l’indignation de la communauté juive.

L’entreprise The Great Escape a renommé son aventure « Agent secret », a rapporté le site d’information allemand Deutsche Welle. L’un des huit jeux proposés et l’un des plus populaires de la salle, « La liste de Schindler » était disponible depuis deux ans dans la ville de Thessalonique.

Dans ce jeu, les participants devaient établir une liste de survivants – qui pouvaient ainsi échapper à une mort horrible. Ce scénario s’inspirait du film éponyme de Steven Spielberg sur la Shoah, qui raconte l’histoire vraie d’Oskar Schindler, un industriel allemand qui décida de sauver autant de Juifs que possible des griffes des nazis en les employant dans ses usines et en corrompant des officiers.

Les efforts de Schindler ont permis à environ 1 200 Juifs d’échapper au génocide. Il est mort dans la pauvreté. C’est le seul membre du parti nazi reconnu comme « Juste parmi les nations » par le mémorial de Yad Vashem de Jérusalem.

L’industriel allemand Oskar Schindler arrive à l’aéroport de Jérusalem, où il est honoré pour avoir sauvé plus de 1000 juifs pendant la Deuxième Guerre Mondiale. (Crédit : Keystone/Getty Images via JTA)

« Votre mission est de retrouver la liste de Schindler et de la remettre entre de bonnes mains, » disait la description du jeu. « Parviendrez-vous à échapper à l’armée allemande et à sauver la vie de centaines d’innocents ? »

Le nouveau descriptif ne fait aucune référence explicite aux Juifs ou à la Shoah, d’après le Deutsche Welle.

Le Comité central des communautés juives de Grèce a dénoncé le jeu.

Deuxième plus grande ville de Grèce, Thessalonique abritait l’une des plus grandes communautés juives du monde avant d’être entièrement décimée par les nazis en 1943.

A LIRE : Grâce au nouveau musée de la Shoah à Thessalonique, la ville accepte enfin son histoire juive

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...