Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Guérir la nation : Un groupe de soignants va allumer le flambeau de Yom HaAtsmaout

Des médecins, une infirmière, une secouriste de 20 ans de Tsahal gravement blessée à Gaza et le fondateur d'une association de santé partageront cet honneur

Anat Ben Dor, responsable des soins de rééducation orthopédique au centre hospitalier de Sheba. (Crédit : Amital Isaac/Hôpital Sheba)
Anat Ben Dor, responsable des soins de rééducation orthopédique au centre hospitalier de Sheba. (Crédit : Amital Isaac/Hôpital Sheba)

Cinq personnes issues des domaines de la médecine et de la rééducation allumeront ensemble l’une des douze torches lors de la cérémonie nationale marquant la transition entre le Yom HaZikaron et le 76e Jour de l’Indépendance d’Israël.

En raison des circonstances solennelles de cette année, la cérémonie n’aura pas lieu comme d’habitude sur le mont Herzl à Jérusalem. L’allumage de la torche aura lieu dans les communautés frontalières de Gaza et les bases militaires attaquées par le groupe terroriste palestinien du Hamas le 7 octobre. L’événement pré-enregistré sera diffusé lundi soir.

Ce groupe d’allumage du flambeau représente les nombreux membres du personnel médical civil, militaire et bénévole qui ont travaillé sans relâche depuis le début de la guerre pour soigner les blessés.

Les cinq représentants sont Anat Ben Dor, chef du service de rééducation orthopédique à l’hôpital Sheba ; Gaya Zubery, auxiliaire médicale de l’armée israélienne et seule soldate grièvement blessée à Gaza ; Dr. Dikla Matzliah, oto-rhino-laryngologiste et chirurgienne de la tête et du cou au centre hospitalier Barzilaï ; Dr. Dan Schwarzfuchs, directeur-général adjoint à l’hôpital Soroka et chef de son service de médecine d’urgence ; et le rabbin Yosef Erblich, fondateur et chef de l’organisation à but non lucratif Lemaanchem, basée à Bnei Brak.

L’annonce officielle des allumeurs de flambeaux de cette année a fait référence en particulier aux efforts considérables et intensifs déployés pour sauver des vies le 7 octobre et depuis cette date.

« Le système médical israélien, en particulier les hôpitaux du sud, les hôpitaux Soroka à Beer Sheva et Barzilaï à Ashkelon, a souvent agi sous le feu de l’ennemi et avec des membres du personnel appelés au service militaire. Avec un grand dévouement, ils ont prodigué des soins médicaux à des milliers de blessés arrivés dans des ambulances et des véhicules privés, réalisant opération sur opération pour sauver des vies », précise le communiqué.

« Les autres hôpitaux du pays se sont joints à eux et ont accueilli de nombreux blessés pour les soigner et les rééduquer. Des dizaines de milliers de membres du personnel médical et de rééducation continuent de s’occuper des blessés physiques et psychologiques au cours de leur long et difficile voyage vers la guérison. »

Gaya Zubery

Gaya Zubery, secouriste de l’armée israélienne, faisant des exercices de rééducation au centre hospitalier de Sheba. (Crédit : Sharon Yaniv/Hôpital Sheba)

Le 7 décembre, la sergente Gaya Zubery, ambulancière de 20 ans, faisait partie d’une unité de chars d’assaut qui combattait des terroristes à Shejaiya. Elle est sortie de son véhicule médical blindé pour soigner les soldats qui avaient été blessés lorsque leur char avait roulé sur un engin explosif. Alors qu’elle se dirigeait vers les soldats, elle a reçu une balle dans les jambes.

« Je ne sentais plus mes jambes et je suis tombée en avant. Je suis restée allongée, le visage contre le sol, en criant ‘J’ai été blessée ! J’ai été blessée !’ », a déclaré Zubery à la Douzième chaîne.

Elle a été transportée d’urgence à Soroka, à Beer Sheva, où les chirurgiens ont réussi à sauver ses jambes. Elle a été transférée à Sheba pour un traitement de rééducation qu’elle poursuit.

Dr. Dan Schwarzfuchs

Dr. Dan Schwarzfuchs, directeur adjoint du centre hospitalier Soroka et chef du service de médecine d’urgence. (Crédit : Hôpital Soroka)

Dr. Dan Schwarzfuchs est arrivé à Soroka à 6 h 40 le 7 octobre pour s’occuper des victimes de l’assaut barbare et sadique du groupe terroriste palestinien du Hamas qui allait devenir l’attaque, la plus meurtrière de l’histoire du pays et la pire menée contre des Juifs depuis la Shoah. Plus de 670 blessés ont été évacués vers Soroka ce jour-là, dont 130 dans un état grave ou critique. Des centaines d’autres ont été transportés vers d’autres hôpitaux.

Le 10 mai, Soroka a indiqué avoir soigné 2 981 personnes blessées au cours de la guerre depuis le 7 octobre.

« C’est un grand honneur pour moi d’allumer une torche à la gloire de l’État d’Israël et de mes collègues de Soroka, qui ont fait preuve d’un professionnalisme et d’un dévouement inébranlables au nom du Néguev et de la nation tout entière », a déclaré Schwarzfuchs à une publication destinée aux professionnels de la santé israéliens.

Dr. Dikla Mazliah

Dr. Dikla Mazliah, médecin oto-rhino-laryngologiste et chirurgien de la tête et du cou au centre hospitalier Barzilaï. (Crédit : Hôpital Barzilaï)

Dr. Dikla Matzliah a soigné les blessés à Barzilaï et sur le champ de bataille. Après avoir travaillé sans dormir pour soigner les victimes qui affluaient dans son hôpital le 7 octobre et les jours suivants, elle a été appelée au service de réserve de Tsahal quelques semaines plus tard. En tant que capitaine du Corps Médical, elle a été rattachée à plusieurs unités de combat à la frontière nord, à Gaza et en Cisjordanie pendant plusieurs mois.

« Il est très émouvant et symbolique que la Dr. Matzliah représente le rétablissement [d’Israël], ayant lutté pour la vie des soldats sur le champ de bataille et des blessés à l’hôpital », a déclaré un porte-parole de Barzilaï.

Anat Ben Dor

Anat Ben Dor, responsable des soins de rééducation orthopédique au centre hospitalier de Sheba. (Crédit : Amital Isaac/Hôpital Sheba)

Anat Ben Dor est infirmière à l’hôpital Sheba depuis 35 ans. En tant que responsable du service de rééducation orthopédique, elle s’occupe de certains des blessés les plus graves et les aide à retrouver le chemin de la vie.

Ben Dor a déclaré qu’elle allumerait le flambeau au nom de tous ses collègues de Sheba, en particulier ceux du personnel infirmier et de réadaptation.

« Traiter et soigner nos braves guerriers est un privilège et une vocation pour moi et mes collègues », a déclaré Ben Dor.

Le rabbin Yosef Ehrblich

Le rabbin Yosef Erblich (au centre en gilet rouge) rendant visite à un soldat blessé dans un hôpital israélien. (Crédit : Lemaanchem)

Le rabbin Yosef Erblich, qui a été choisi pour allumer la torche cette année, a déjà reçu le prix présidentiel du bénévolat.

Lemaanchem, l’organisation fondée par Erblich, est passée en mode d’urgence le 7 octobre. Ses employés et bénévoles se sont immédiatement rendus dans tous les hôpitaux pour apporter un soutien émotionnel et des informations sur les ressources médicales aux patients et à leurs familles. L’organisation a également augmenté la capacité de sa ligne d’assistance téléphonique et a lancé des programmes pour aider à combler les lacunes du système médical laissées par les professionnels de la santé réservistes qui ont été mobilisés.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.