Rechercher

Haredim à l’armée : Agudat Yisrael menace la formation d’un gouvernement

La faction, alliée clé de Netanyahu, exige qu'une nouvelle loi sur l'exemption de la conscription pour les hommes ultra-orthodoxes soit incluse dans les accords de coalition

Le président du Likud, Benjamin Netanyahu, à droite, serre la main du chef du parti Yahadout HaTorah, Yitzchak Goldknopf, lors du plénum de la Knesset, le 21 novembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le président du Likud, Benjamin Netanyahu, à droite, serre la main du chef du parti Yahadout HaTorah, Yitzchak Goldknopf, lors du plénum de la Knesset, le 21 novembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Un allié clé du futur Premier ministre désigné Benjamin Netanyahu a menacé jeudi d’empêcher la formation d’un gouvernement si une nouvelle loi réglementant l’exemption de l’enrôlement dans l’armée pour les hommes ultra-orthodoxes n’est pas incluse dans les accords de coalition.

Agudat Yisrael, l’une des deux factions qui composent le parti haredi Yahadout HaTorah, compte quatre législateurs à la Knesset actuelle, ce qui signifie que le bloc de Netanyahu, fort de 64 membres, n’a pas de majorité parlementaire à la Knesset de 120 membres sans eux.

Le site d’information ultra-orthodoxe Behadrei Haredim a rapporté qu’au moins deux des députés de la faction hassidique ont déclaré la semaine dernière que si une telle loi n’était pas approuvée par tous les partenaires de la coalition, ils voteraient contre la formation d’un gouvernement. Le reportage précise que les deux autres législateurs feront probablement de même.

Agudat Yisrael respecte strictement les directives de son conseil rabbinique, qui a demandé à la faction de ne pas rejoindre le gouvernement sans un accord de principe sur la loi en question, dont de multiples amendements ont été adoptés au fil des ans, avant d’être invalidées par la Haute Cour de justice pour violation du principe d’égalité.

La faction n’est satisfaite d’aucune des versions précédentes de la loi, y compris une version promue par l’actuel ministre de la défense Benny Gantz. En revanche, le parti Likud de Netanyahu vise une loi équilibrée – exemptant certains hommes ultra-orthodoxes du service militaire, mais pas tous – similaire à celle proposée par Avigdor Liberman lorsqu’il était ministre de la Défense il y a quelques années.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.