Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Helen Mirren incarne le rôle de Golda Meïr avec brio

Selon le réalisateur du biopic, Guy Nattiv, l'actrice britannique "ajoute une couche brillante d'âme, de sagesse, d'humour et de courage au personnage de Golda"

Helen Mirren dans le rôle de Golda Meïr dans le biopic "Golda" de HBO. (Crédit : Jasper Wolf)
Helen Mirren dans le rôle de Golda Meïr dans le biopic "Golda" de HBO. (Crédit : Jasper Wolf)

Le réalisateur israélien oscarisé Guy Nattiv a dévoilé le premier extrait du biopic tant attendu mettant en vedette l’actrice britannique Helen Mirren dans le rôle de la seule femme Première ministre d’Israël, Golda Meïr, quelques jours avant sa première mondiale qui aura lieu au Festival international du Film de Berlin 2023.

L’extrait de « Golda », qui a été diffusé vendredi par le site américain de divertissement Deadline, se déroule au plus fort de la guerre de Yom Kippour de 1973 lors d’un échange téléphonique tendu entre Meïr et le secrétaire d’État américain Henry Kissinger, joué par Liev Schreiber.

Dans cette scène, Meïr refuse de céder aux pressions de Kissinger même si celui-ci l’avertit que les forces soviétiques sont prêtes à se joindre à la lutte contre Israël.

« Laissez-moi vous parler des Russes, Henry. Quand j’étais enfant en Ukraine, au moment de Noël, mon père barricadait les fenêtres de notre maison pour nous protéger des cosaques qui s’enivraient et qui attaquaient les Juifs », dit Meïr.

« Mon père nous cachait dans la cave. Le visage de mon père, Henry… je n’oublierai jamais ce regard. Tout ce qu’il voulait faire, c’était protéger ses enfants. Je ne suis plus cette petite fille qui se cache dans la cave. »

Selon Nattiv, la scène souligne à la fois les plus belles qualités de Meïr et les capacités de Mirren à les incarner.

La Première ministre israélienne Golda Meïr, lors d’une conférence de presse à l’ambassade d’Israël, à Rome, le 15 janvier 1973. (Crédit : AP Photo/Giuseppe Anastasi)

« En tant que personne qui a grandi avec Golda en tant que personnage mythique et héroïque, presque au-delà de l’être humain, avec une Golda qui a été la seule femme Première ministre dans l’histoire du Moyen-Orient, je veux que les gens voient comment Helen parvient à rajouter une couche brillante d’âme, de sagesse, d’humour et de courage au personnage de Golda », a déclaré Nattiv à Deadline.

« Je me souviens avoir tourné cette scène et que, lorsque nous avons démarré le gros plan d’Helen, j’ai eu la chair de poule car elle jouait si parfaitement Golda, en se rappelant son enfance hantée. Helen est devenue Golda à un niveau spirituel, jusque dans ses cellules, et ce moment était électrisant à regarder », a-t-il ajouté.

Nattiv avait été critiqué pour avoir choisi Mirren, qui n’est pas Juive, pour jouer l’une des figures les plus emblématiques de l’histoire israélienne.

Une autre actrice britannique, Maureen Lipman, avait déclaré l’année dernière au Jewish Chronicle qu’elle doutait de ce choix car elle considérait que la judéité de Meïr faisait « partie intégrante » de son personnage.

« Je suis sûre qu’elle sera merveilleuse, mais il ne serait jamais permis à Ben Kingsley de jouer Nelson Mandela. On ne pourrait pas aller jusque là », avait dit Lipman, en référence à l’acteur d’origine indienne et anglaise qui a joué Gandhi.

Mirren, dont le rôle d’Elizabeth II dans « The Queen » avait été récompensée par un Oscar en 2008, avait qualifié les questions sur son identité de « tout à fait légitimes » et elle avait déclaré qu’elle se demandait également s’il était approprié pour elle d’incarner Meïr.

Elle avait indiqué au Daily Mail l’année dernière qu’elle avait dit à Nattiv qu’il devait réfléchir attentivement et examiner si elle était la bonne personne pour le rôle.

« Mais il voulait absolument que je joue le rôle, et nous y voilà », avait expliqué Mirren.

L’actrice Helen Mirren s’adressant aux médias lors d’une conférence de presse pendant le 70e Festival international du film de Berlin, Berlinale, à Berlin, en Allemagne, le 27 février 2020. (Crédit : AP Photo/Markus Schreiber)

Meïr, qui a occupé le poste de Première ministre de 1969 à 1974, est l’une des signataires de la Déclaration d’Indépendance d’Israël.

Son passage au pouvoir a été marqué par la Guerre de Yom Kippour, déclenchée par une attaque surprise de l’Égypte et de la Syrie qu’Israël n’a pu vaincre qu’au prix de lourdes pertes.

« Golda » sera projeté pour la première fois ce lundi. Le festival a indiqué qu’il serait projeté dans sa section Berlinale Special, hors compétition.

L’événement de 11 jours, première grande vitrine cinématographique de l’année en Europe, a débuté le 16 février.

L’actrice américaine Kristen Stewart préside le jury du festival. Le réalisateur hollywoodien Steven Spielberg doit recevoir un Ours d’or honorifique pour l’ensemble de sa carrière.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.