Hélène le Gal, ambassadrice de France, fait ses adieux à Israël
Rechercher

Hélène le Gal, ambassadrice de France, fait ses adieux à Israël

L'ambassadrice de France à Tel Aviv depuis septembre 2016, a fait hier ses adieux à Israël sur Twitter, avec une photo de ses cartons de déménagement

Hélène Le Gal, ambassadrice de France en Israël, à la résidence présidentielle, à Jérusalem, le 12 décembre 2016. (Crédit : Isaac Harari/Flash90)
Hélène Le Gal, ambassadrice de France en Israël, à la résidence présidentielle, à Jérusalem, le 12 décembre 2016. (Crédit : Isaac Harari/Flash90)

Hélène le Gal, ambassadrice de France à Tel Aviv depuis septembre 2016, a, comme prévu, fait hier ses adieux à Israël sur Twitter, avec une photo de ses cartons de déménagement.

« Ou comme on dit à Tel Aviv : זמן לומר לכם להתראהות [Il est temps de te dire au revoir] », a-elle écrit.

« Yalla, bye. Merci à tous ceux qui m’ont aidée et soutenue pendant cette mission exaltante. Représenter la France en Israël a été pour moi une fierté », a-t-elle ajouté.

Parmi les réponses reçues, celle d’Aurore Bergé, députée des Yvelines et présidente du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée : « Belle route à vous Hélène Le Gal et merci pour ce que vous avez entrepris et réalisé pour les relations entre nos deux pays. »

Au début du mois, l’ambassadrice avait déjà eu l’occasion de dire au revoir au président israélien Reuven Rivlin, ainsi qu’au personnel du ministère des Affaires étrangères à Jérusalem.

Ron Huldai, maire de Tel Aviv, l’a remerciée pour sa « contribution majeure » à la ville et à l’Etat d’Israël. « Je vous souhaite beaucoup de succès dans vos prochaines missions et j’espère vous revoir prochainement dans notre ville ! », avait-il ajouté.

Âgée de 52 ans, Hélène le Gal s’apprête à succéder à Jean-François Girault, ambassadeur français à Rabat, au Maroc, depuis quatre ans. Elle sera la première femme à occuper le poste.

Diplomate depuis 1988, Hélène Le Gal est diplômée de l’Institut politique de Paris. Elle a démarré sa carrière au ministère des Affaires étrangères. Elle a ensuite été ambassadrice de France à Ouagadougou, avant d’occuper différents postes à Madrid, Tel Aviv, Bruxelles et Paris. En 2012, après une mission de consul au Québec, elle prend la tête de la cellule africaine de l’Elysée.

Hélène Le Gal a été faite Chevalier de l’Ordre National du Mérite en 2008 et est devenue Chevalier de la Légion d’honneur en 2012.

Plusieurs pays africains – le Mali, le Niger, la Guinée et le Sénégal – l’ont également récompensée pour son action sur le continent africain.

Le 21 juin dernier, Eric Danon a été nommé par décret pour devenir le prochain représentant de la France en Israël. Une volonté du président français Emmanuel Macron saluée et une première pour la France de nommer un ambassadeur de confession juive.

Israël a confirmé la délivrance de l’agrément.

Danon est diplômé de l’École normale supérieure de Saint-Cloud, de sciences physiques, de l’Institut d’études politiques de Paris et de l’École nationale d’administration.

Marié à Marie-Christine Dupuis-Danon et père de cinq enfants, il a été conseiller au Quai d’Orsay avant d’intégrer Airbus.

Il a par ailleurs dirigé une délégation au sein du Groupe d’action financière contre le blanchiment des capitaux (GAFI) et travaillé en faveur du désarmement auprès de diverses instances et mené des projets pour améliorer les systèmes de santé en Afrique.

Parcours atypique et varié, il a sous le pseudonyme d’Éric Rouah, produit la série pour enfants « Les Enquêtes de Geleuil et Lebon » diffusée par TF1.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...