Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

Hommage à un ex-soldat SS : Trudeau présente ses « plus sincères excuses »

Le Premier ministre canadien s'est excusé devant l'ensemble des députés "pour la situation dans laquelle le président Zelensky et la délégation ukrainienne ont été placés"

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky et le Premier ministre Justin Trudeau se joignant à une standing-ovation en l'honneur de Yaroslav Hunka, qui était présent à la Chambre des communes à Ottawa, dans l'Ontario, le 22 septembre 2023. (Crédit : Patrick Doyle/La Presse canadienne via AP)
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky et le Premier ministre Justin Trudeau se joignant à une standing-ovation en l'honneur de Yaroslav Hunka, qui était présent à la Chambre des communes à Ottawa, dans l'Ontario, le 22 septembre 2023. (Crédit : Patrick Doyle/La Presse canadienne via AP)

Parlant de « l’embarras profond du Canada », le Premier ministre Justin Trudeau a présenté mercredi ses « plus sincères excuses » pour l’hommage rendu au Parlement, lors de la visite de Volodymyr Zelensky, à un vétéran ukrainien ayant combattu avec les nazis.

Trudeau s’est excusé devant l’ensemble des députés « pour la situation dans laquelle le président Zelensky et la délégation ukrainienne ont été placés ».

Vendredi, les députés de tous les partis, Trudeau, son gouvernement et Zelensky, de confession juive, s’étaient levés pour applaudir Yaroslav Hunka, vétéran ukrainien de 98 ans accusé d’avoir combattu dans la SS, ignorant les détails de son passé.

Il a notamment qualifié cet hommage de « terrible erreur » et de « violation de la mémoire de ceux qui ont cruellement souffert aux mains du régime nazi ».

Le Premier ministre a également indiqué qu’Ottawa avait déjà contacté Kiev et le président Zelensky pour leur présenter des excuses.

Cela faisait plusieurs jours qu’Ottawa était sous pression dans cette affaire qualifiée de « plus grand embarras diplomatique » de l’histoire du pays par le chef de l’opposition conservatrice, Pierre Poilièvre.

Anthony Rota. (Crédit : Capture d’écran YouTube)

Le Premier ministre a toutefois rappelé que « l’unique responsable » était le président de la Chambre des communes, Anthony Rota, qui en « a accepté la responsabilité » et remis sa démission mardi.

C’est ce dernier qui avait fait applaudir Hunka, le présentant comme un « héros ukrainien », venant de sa circonscription électorale.

Selon l’association de défense de la communauté juive au Canada, les Amis du Centre Simon Wiesenthal (FSWC), Hunka a servi dans la 14e division Waffen Grenadier de la SS, une unité militaire nazie dont les crimes contre l’humanité pendant la Shoah sont bien documentés.

Une erreur exploitée par la Russie

« C’est troublant de penser que cette flagrante erreur soit politisée par la Russie et ses partisans afin de diffuser une propagande mensongère », a également souligné le Premier ministre.

La Russie accuse en effet les dirigeants ukrainiens d’être des « néo-nazis » et avance, comme justification à la guerre, la nécessité de « dénazifier » son voisin.

L’épisode canadien risque donc d’alimenter davantage cette rhétorique : l’ambassadeur de Russie au Canada, Oleg Stepanov, a d’ailleurs parlé de « commémoration scandaleuse », demandant mardi au Premier ministre canadien d’également s’excuser auprès de la Russie pour les « multiples crimes de guerre » commis par cette brigade SS à l’encontre du peuple russe.

En Pologne, le gouvernement a lancé une enquête pour vérifier si ce vétéran ukrainien n’avait pas commis de crimes sur son territoire, en vue de son éventuelle extradition.

Le Canada compte la deuxième plus importante diaspora ukrainienne au monde après la Russie, avec quelque 1,4 million de personnes d’origine ukrainienne. Il s’agissait de la première visite officielle du président ukrainien sur le sol canadien depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février 2022.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.