Hotovely : l’UNESCO se déshonore avec le vote sur le mont du Temple
Rechercher

Hotovely : l’UNESCO se déshonore avec le vote sur le mont du Temple

La "résolution honteuse" est fondée sur un mensonge palestinien qui ignore tous les liens qui unissent les juifs et les chrétiens à Jérusalem

La vice-ministre des Affaires étrangères, Tzipi Hotovely à Jérusalem, le 1er mai 2014. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
La vice-ministre des Affaires étrangères, Tzipi Hotovely à Jérusalem, le 1er mai 2014. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Tzipi Hotovely, la vice-ministre aux Affaires étrangères condamne à son tour le vote de l’UNESCO au sujet du mont du Temple et du mur Occidental :

« Le conseil exécutif de l’UNESCO a déshonoré son mandat international dans cette décision politisée et biaisée », déclare-t-elle dans un communiqué.

« Il y a eu plus d’abstentions que de votes en faveur de la résolution, ce qui indique clairement les réserves qu’émettent de nombreux États à l’égard de cette résolution honteuse. »

« Les pays qui ont appuyé cette résolution ont prêté leur voix au mensonge diffusé par les Palestiniens, qui prétendent que le mont du Temple est exclusivement musulman. Cette falsification de l’Histoire est un affront aux connexions antiques qui lient la chrétienté et le judaïsme à Jérusalem. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...