« Impossible d’agir » sans budget d’État, déplore Amir Eshel
Rechercher

« Impossible d’agir » sans budget d’État, déplore Amir Eshel

Le directeur général du ministère de la Défense a fustigé l'absence de budget d'État, un sujet litigieux qui oppose le Likud et Kakhol lavan

Amir Eshel, à Jérusalem, le 18 novembre 2015. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Amir Eshel, à Jérusalem, le 18 novembre 2015. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le directeur général du ministère de la Défense Amir Eshel a fustigé lundi l’absence de budget d’État, un sujet litigieux sur lequel s’écharpent le Likud et Kakhol lavan.

« Toute démarche d’un coût supérieur à un million de shekels requiert l’accord du ministère des Finances, il est impossible de fonctionner comme ça », a-t-il déploré.

« Notre problème principal, c’est l’absence de budget d’État. Nous ne pouvons pas faire de projets, établir des priorités et prendre des mesures. Si nous n’avons pas de budget pour 2021 d’ici la fin de l’année, nous devrons travailler avec les ressources de l’an dernier… il n’y a aucun dialogue avec le ministère des Finances sur le sujet. Nous sommes prêts à nous asseoir avec eux à tout moment, mais nous faisons face à un mur. »

Si le budget n’est pas voté avant le 23 décembre, les Israéliens retourneront aux urnes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...