Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Iran: la condamnation d’un Français à 5 ans de prison « inacceptable » pour Paris

Louis Arnaud, détenu en Iran depuis septembre 2022, a été condamné à cinq années de prison "après plusieurs audiences dans un tribunal sans la présence de ses avocats"

Louis Arnaud, 35 ans, arrêté le 28 septembre 2022 alors qu'il se rendait en Iran.Il a été condamné à cinq ans de prison en novembre 2023 pour atteinte à la sécurité nationale. (Crédit : 
FAMILY HANDOUT/AFP)
Louis Arnaud, 35 ans, arrêté le 28 septembre 2022 alors qu'il se rendait en Iran.Il a été condamné à cinq ans de prison en novembre 2023 pour atteinte à la sécurité nationale. (Crédit : FAMILY HANDOUT/AFP)

La condamnation à cinq ans de prison par Téhéran du Français Louis Arnaud, détenu en Iran depuis septembre 2022, est « inacceptable », a réagi mercredi la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

« Cette condamnation, que rien ne permet d’étayer, et l’absence de tout accès à un avocat, est inacceptable », a déclaré Anne-Claire Legendre lors d’un point presse du ministère, en appelant à « sa libération immédiate, ainsi qu’à celle de la totalité des Français arbitrairement détenus en Iran ».

Louis Arnaud, détenu en Iran depuis septembre 2022, a été condamné à cinq années de prison « après plusieurs audiences dans un tribunal sans la présence de ses avocats », avait annoncé plus tôt mercredi sa mère, Sylvie Arnaud.

« Les accusations portées à son encontre, à savoir propagande et atteinte à la sécurité de l’Etat iranien, sont totalement infondées », a-t-elle fait valoir dans un communiqué.

Aucune information n’a été donnée en Iran sur le procès et le jugement.

Outre Louis Arnaud, trois autres Français sont détenus en Iran et considérés par la France comme des « otages d’Etat »: Cécile Kohler et Jacques Paris, et un autre dont l’identité n’a jamais été rendue publique.

Des manifestants portent des T-shirts avec des photos de Louis Arnaud, un ressortissant français détenu en Iran, lors d’un rassemblement de soutien devant l’Hôtel de Ville à Paris, le 30 septembre 2023. (Crédit : Dimitar DILKOFF / AFP)

« Nous sommes indignés par cette décision injuste », a déclaré Noémie Kohler, la sœur de Cécile, dans un communiqué.

« Louis, comme Cécile et Jacques, ainsi qu’un quatrième Français, sont détenus sans raison valable par les autorités iraniennes. Tout doit être mis en œuvre pour qu’ils rentrent en France auprès de leur famille le plus rapidement possible », selon le texte.

Lundi, Noémie Kohler avait affirmé que sa sœur était « épuisée » et « désespérée », ajoutant ne pas comprendre « pourquoi elle est emprisonnée ».

La justice iranienne a annoncé en septembre que l’enquête était terminée, ouvrant la voie à un éventuel procès dont la date n’est pas connue.

Un autre Français, Benjamin Brière, et un ressortissant franco-irlandais, Bernard Phelan, ont été libérés en mai pour « raisons humanitaires ».

La chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah, arrêtée en 2019 pour atteinte à la sécurité nationale, puis libérée en février mais sans autorisation de quitter le territoire iranien, est quant à elle revenue en France en octobre.

La République islamique d’Iran détient plus de dix ressortissants occidentaux et est accusée par leurs soutiens et des ONG de s’en servir comme monnaie d’échange dans des négociations d’Etat à Etat.

« Louis avait entrepris son périple dans le but de découvrir la diversité culturelle du monde, s’arrêtant en Iran, un pays qu’il rêvait de visiter depuis longtemps pour la richesse de son histoire et l’accueil de ses habitants », a affirmé sa mère.

« Cette condamnation est une atteinte aux droits de l’Homme et aux libertés individuelles. Elle enferme sans raison un innocent. Elle sanctionne arbitrairement un amoureux de culture, d’histoire et de découverte de nouveaux pays », a-t-elle ajouté. « Il s’est toujours tenu à l’écart des mouvements sociaux qui venaient de débuter. A aucun moment il n’a agi avec des intentions politiques ou par légèreté ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.