Israël accepte tardivement la demande d’eau de la Jordanie
Rechercher

Israël accepte tardivement la demande d’eau de la Jordanie

Des responsables israéliens et l'administration Biden auraient incité Netanyahu à fournir de l'eau à la Jordanie; des sources l'accusent de mettre en danger l'accord de paix

Rivière Jourdain. (Capture d'écran)
Rivière Jourdain. (Capture d'écran)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a approuvé cette semaine la demande de la Jordanie d’obtenir une quantité supplémentaire d’eau du fleuve du Jourdain après plusieurs semaines de retard.

La demande a été soumise il y a quelques semaines par le biais du comité conjoint israélo-jordanien de l’eau, la Jordanie connaissant une pénurie d’eau.

« Nous avons demandé et obtenu d’Israël une quantité additionnelle de 8 millions de mètres cubes. C’est notre droit car c’est conforme à l’accord de paix (signé entre les deux pays en 1994) et cela s’est déjà produit dans le passé », a déclaré à l’AFP le porte parole du ministère de l’eau et de l’irrigation, Omar Salameh, après des semaines d’attente.

Netanyahu avait initialement retardé l’approbation en raison de l’escalade des tensions entre Jérusalem et Amman.

Ces derniers jours, Netanyahu a répondu aux recommandations du ministre de l’Énergie, Yuval Steinitz, et des responsables de l’Autorité de l’eau pour se conformer à cette demande, a rapporté le quotidien de gauche Haaretz lundi.

L’administration Biden a également invité Israël à approuver la demande du royaume hachémite, selon le site d’information Walla.

Après le coup de pouce d’Israël, il y aura des demandes supplémentaires d’eau de la part de la Jordanie, qui souffre d’une grave pénurie, a rapporté mardi le radiodiffuseur public Kan, citant des sources jordaniennes anonymes.

« La saison des pluies cette année a été très faible et la Jordanie n’a recueilli que 63% du volume d’eau qu’elle recueille en moyenne annuellement », a indiqué le porte-parole du ministère jordanien.

La Jordanie consomme chaque année 1,3 milliard de m3 d’eau. « A cause du manque de précipitations cette année, le royaume va connaître cet été un déficit d’eau de 10 à 15 millions de m3 », a estimé M. Salameh.

Selon lui, l’accord de paix stipule qu’Israël fournit gratuitement à la Jordanie « 55 millions de m3 annuellement, et en règle générale, pour les années difficiles, nous demandons à ce pays des quantités d’eau supplémentaires, ce qu’il nous accorde », a-t-il ajouté.

Ce quota supplémentaire est payant, et la Jordanie doit débourser 0,40 USD par m3, selon les médias israéliens.

Une source officielle israélienne a confirmé l’octroi d’un quota supplémentaire, mais selon elle, Israël fournit 65 millions de m3 auxquels s’ajoutent cette année 3 millions de m3 supplémentaires.

La Jordanie est considérée comme un des trois pays les plus pauvre au monde en eau, selon le ministère jordanien irrigation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...