Israël adopte une loi limitant le financement et les activités politiques des associations
Rechercher

Israël adopte une loi limitant le financement et les activités politiques des associations

41 députés ont voté la “loi V15”, qui cherche à restreindre les activités politiques des ONG pendant les élections ; 27 s’y sont opposés

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Des militants de l'organisation V15, le 17 février 2015. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Des militants de l'organisation V15, le 17 février 2015. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

La Knesset a adopté lundi soir en lecture finale une loi clivante qui limiterait les donations aux associations non gouvernementales qui promeuvent des initiatives politiques pendant les élections.

Lundi, la commission des Affaires internes de la Knesset avait finalisé le projet de loi dit V15, d’après une initiative soutenue par une association financée par les Etats-Unis et qui tentait de manière flagrante d’éviter la réélection du Premier ministre Benjamin Netanyahu, permettant à la mesure d’être présentée en plénière pour le vote final.

La loi vise à empêcher ceux qui ont les moyens de contourner la loi de financement électoral et d’interférer ou d’influencer le résultat de l’élection en passant par une organisation politique. Elle a été adoptée par 41 voix favorables et 27 contre.

Même si V-15 a depuis été démantelé, le député du Likud Yoav Kisch, qui a déposé le projet de loi et supervisé son adoption en tant que président de la commission des Affaires internes, a déclaré lundi qu’il empêcherait sa réincarnation, appelée « Darkenu », ce qui signifie « notre chemin » de peser sur de futures élections.

« V-15 a perdu l’élection de 2015, et Darkenu perdra la prochaine », a-t-il déclaré après que la commission a validé le projet de loi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...