Israël affirme avoir informé 22 pays sur des archives liées au nucléaire iranien
Rechercher

Israël affirme avoir informé 22 pays sur des archives liées au nucléaire iranien

Netanyahu devrait présenter au président russe des informations saisies par le Mossad pour plaider contre l'accord nucléaire

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu expose des dossiers prouvant le programme nucléaire iranien lors d'une conférence de presse à Tel Aviv, le 30 avril 2018 (Miriam Alster / Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu expose des dossiers prouvant le programme nucléaire iranien lors d'une conférence de presse à Tel Aviv, le 30 avril 2018 (Miriam Alster / Flash90)

Le ministre de la Sécurité nationale, Meir Ben-Shabat, a déclaré mardi qu’Israël avait informé 22 pays sur les archives nucléaires dont il avait réussi à s’emparer plus tôt cette année, alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahu cherchait à obtenir davantage de soutien en faveur d’une pression internationale à l’encontre de l’Iran.

La semaine dernière, Netanyahu a révélé que des espions israéliens avaient réussi à mettre la main de façon clandestine sur environ 100 000 documents et dossiers iraniens archivés détaillant les ambitions et les recherches sur les armes nucléaires de Téhéran dans les années précédant la signature de l’accord.

Vendredi, le bureau de Netanyahu a déclaré qu’il avait personnellement informé le Premier ministre australien Malcolm Turnbull, le Premier ministre indien Narendra Modi et le Premier ministre britannique Theresa May des conclusions du Mossad. Plus tôt dans la semaine, le dirigeant israélien a également informé le président français Emmanuel Macron, le président russe Vladimir Poutine et la chancelière allemande Angela Merkel.

Mercredi, Netanyahu devrait se rendre à Moscou, où il présentera les documents au président russe Vladimir Poutine.

Meir Ben-Shabbat, conseiller à la sécurité nationale (Amos Ben Gerschom / GPO)

S’exprimant aux côtés de Ben-Shabat avant son retour d’un sommet trilatéral chypriote-greco-israélien à Chypre, Netanyahu a déclaré qu’Israël « ne cherchait pas l’escalade, mais se préparait à tout scénario ».

« L’Iran essaie de changer le statu quo, selon lequel il ne déploierait pas son armée en Syrie, et affirme son objectif [son déploiement militaire] », a déclaré Netanyahu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...