Israël en guerre - Jour 281

Rechercher

Israël aura ce dont il a besoin, répond Blinken à Netanyahu

Le secrétaire d'État américain a indiqué au Premier ministre que son administration "travaillait jour et nuit pour faciliter la réduction du goulot d'étranglement"

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken (à gauche) et le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à Jérusalem, le 10 juin 2024. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)
Le secrétaire d'État américain Antony Blinken (à gauche) et le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à Jérusalem, le 10 juin 2024. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Les États-Unis ont affiché leur incrédulité mardi après des propos du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui a jugé « inconcevable » que l’administration Biden puisse retarder la livraison d’armes à Israël pour sa guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza.

« Nous ne savons vraiment pas de quoi il parle », a lâché la porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean Pierre.

À l’exception d’ « une cargaison particulière de munitions », « il n’y a pas d’autres pauses. Aucune », a-t-elle indiqué à la presse.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a indiqué plus tôt mardi que les États-Unis « poursuivent l’examen » d’une livraison de bombes à Israël qui avait été suspendue par crainte qu’elles ne soient utilisées à Rafah, mais s’assurent qu’Israël a « ce dont il a besoin pour se défendre ».

« Nous poursuivons l’examen d’un envoi [concernant] des bombes de 2 000 livres [907 kg] en raison de nos préoccupations quant à leur utilisation dans une zone densément peuplée comme Rafah, mais tout le reste se déroule normalement dans le but de s’assurer qu’Israël dispose de ce dont il a besoin pour se défendre », a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse.

Le Premier ministre israélien a affirmé mardi que Blinken lui avait promis lors de sa récente visite en Israël que « l’administration [américaine] travaillait jour et nuit pour faciliter la réduction du goulot d’étranglement ».

Le président américain Joe Biden (au centre) se dirigeant vers un système de défense anti-missile « Dôme de fer », lors d’une visite à l’aéroport Ben Gurion, à proximité de Tel Aviv, en Israël, le 13 juillet 2022. (Crédit : Mandel Ngan/AFP)

« Comment est-il possible que les armes et les munitions que nous avons achetées avec notre argent tardent à arriver des États-Unis ? », a de nouveau demandé Netanyahu dans un discours prononcé depuis Tel Aviv.

Dans une vidéo diffusée sur X, il a jugé « inconcevable qu’au cours des derniers mois l’administration puisse retenir des armes et des munitions pour Israël ».

« Donnez-nous les outils et nous finirons le travail », a-t-il ajouté.

Blinken s’est rendu en Israël le 11 juin dans le cadre d’une tournée au Moyen-Orient pour tenter d’arracher un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas. Il s’est refusé à commenter directement le contenu de leurs conversations en Israël mais a assuré qu’il n’y avait pas de changement dans la position des États-Unis.

« Nous continuons à travailler sur cette question, mais il n’y a pas eu de changement dans notre position, qui est encore une fois de s’assurer qu’Israël a ce dont il a besoin pour se défendre », a-t-il déclaré.

Les États-Unis, premier soutien militaire et politique à Israël, ont suspendu en mai la livraison d’une cargaison de 1 800 bombes de 907 kg et 1 700 bombes de 226 kg, craignant qu’elles ne soient utilisées dans l’opération à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.