Israël bloque l’accès à 1 700 sites à caractère pédophile
Rechercher

Israël bloque l’accès à 1 700 sites à caractère pédophile

Cette mesure a été prise par le procureur général à la suite d'une opération conjointe du département de lutte contre la cybercriminalité, de la police et d'Interpol

Image d’illustration d'un homme utilisant un ordinateur portable. (iStock by Getty Images / Suradech14)
Image d’illustration d'un homme utilisant un ordinateur portable. (iStock by Getty Images / Suradech14)

Israël a bloqué lundi l’accès à 1 700 sites diffusant des photos et images à caractère pédophile, a annoncé le ministère de la Justice dans un communiqué.

Cette mesure a été prise par le procureur général à la suite d’une opération conjointe du département de lutte contre la cybercriminalité, de la police et d’Interpol, selon le communiqué.

« Le tribunal de Tel-Aviv a ordonné le blocage de l’accès à environ 1 700 sites internet diffusant des photos et des vidéos à caractère pédophile qui étaient disponibles sur les portails israéliens », est-il précisé dans le communiqué.

L’organisation de coopération policière internationale Interpol avait annoncé en mai le démantèlement d’un réseau international de pédophiles connectés sur le « darkweb », ensemble de réseaux cryptés et cachés au sein du deep web, partie d’internet non référencée par les moteurs de recherche classiques.

Les informations sur ces sites ont été obtenues auprès d’Interpol, affirme le ministère israélien, évoquant une liste de tous les sites accessibles diffusant du matériel à caractère pédophile à travers le monde.

Ces portails israéliens seront astreints à bloquer l’accès à ces sites sous peine de sanctions.

Interpol, basé à Lyon (France), permet des échanges d’informations entre les polices de près de 200 pays. L’institution publie également des « notices rouges », par lesquelles elle informe ses membres qu’un mandat d’arrêt a été délivré par un pays contre un individu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...