Israël cessera de fournir du carburant à Gaza si le Hamas ne le paie pas
Rechercher

Israël cessera de fournir du carburant à Gaza si le Hamas ne le paie pas

Selon le COGAT, les gouvernants terroristes de Gaza n'ont pas payé les factures de gasoil permettant le fonctionnement de la centrale électrique

Le commandant Yoav Mordechai, (à gauche), alors coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT), et le ministre des Affaires civiles de l'Autorité palestinienne, Hussein al-Sheikh, signent un accord pour revitaliser la commission conjointe israélo-palestinienne sur l'eau, le 15 janvier 2017. (Autorisation du COGAT)
Le commandant Yoav Mordechai, (à gauche), alors coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT), et le ministre des Affaires civiles de l'Autorité palestinienne, Hussein al-Sheikh, signent un accord pour revitaliser la commission conjointe israélo-palestinienne sur l'eau, le 15 janvier 2017. (Autorisation du COGAT)

Israël a averti le Hamas vendredi que la bande de Gaza pourrait bientôt subir des pannes d’électricité, à moins que le groupe ne paie le gasoil qu’il consomme et qui lui est fourni par le groupe énergétique israélien Dor.

Selon un article paru sur le site d’information Ynet, le général Yoav Mordechai, Coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT), a expliqué que « le prix du gasoil utilisé pour faire fonctionner la centrale électrique de Gaza ne cesse d’augmenter et le Hamas ne montre pas la volonté de payer ce coût ou celui du gasoil qu’il consomme de son côté. »

« Si la situation ne se résout pas dans les prochains jours, la production d’électricité pourrait être coupée et ce seront les habitants de la bande qui en affronteront les dures conséquences et en paieront le prix. La responsabilité en revient au Hamas. Nous regrettons le fait que ce soit les civils à Gaza qui doivent payer le prix de tout cela », a-t-il ajouté.

Un approvisionnement récent de gasoil à Gaza venant du Qatar et de la Turquie, qui avait permis d’apaiser une crise similaire, serait sur le point de s’épuiser.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...