Israël demande aux Nations unies d’agir contre le Hezbollah
Rechercher

Israël demande aux Nations unies d’agir contre le Hezbollah

Jérusalem "n'ignorera pas la transformation de la Syrie et du Liban en front militaire" contre Israël, a déclaré l'ambassadeur Danny Danon

Danny Danon, ambassadeur d'Israël aux Nations unies, devant le Conseil de sécurité, le 17 janvier 2017. (Crédit : autorisation)
Danny Danon, ambassadeur d'Israël aux Nations unies, devant le Conseil de sécurité, le 17 janvier 2017. (Crédit : autorisation)

Mercredi, Israël a déposé une plainte devant le Conseil de sécurité des Nations unis peu après avoir révélé avoir découvert une cellule terroriste à proximité du plateau du Golan syrien.

« L’Etat d’Israël n’ignorera pas la transformation de la Syrie et du Liban en front militaire contre lui et agira avec force et agressivité contre l’agression de Téhéran », a écrit Danny Danon, l’ambassadeur israélien auprès des Nations Unies.

« Le Conseil de sécurité ne reconnaît toujours pas le Hezbollah comme une organisation terroriste, malgré l’accumulation de preuves d’une activité terroriste claire et transfrontalière », a-t-il dit. Danon a appelé le Conseil de sécurité à dénoncer les actions du Hezbollah découvertes par Tsahal, et à reconnaître le groupe comme une organisation terroriste.

Plus tôt mercredi, l’armée israélienne avait découvert une cellule du Hezbollah en développement. Elle avait été établie dans un village frontalier sur le plateau du Golan syrien au cours des derniers mois. Israël a promis d’empêcher le groupe terroriste d’opérer contre Israël depuis la Syrie, même au risque de déclencher un conflit de petite ampleur.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu averti l’Iran et le Hezbollah
qu’ »Israël sait ce que vous faites, Israël sait où vous le faites ».

La cellule du Hezbollah est « seulement la pointe de l’iceberg » a déclaré mercredi Netanyahu, qui est aussi ministre de la Défense.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...