Israël évacue des familles de diplomates de Russie et d’Afrique
Rechercher

Israël évacue des familles de diplomates de Russie et d’Afrique

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré que ceux qui le souhaitent peuvent rentrer dans l'Etat hébreu ; les diplomates restent sur place ; l'Espagne pourrait suivre

Photo d'illustration : La police russe devant l'ambassade israélienne à Moscou, le 18 septembre 2018 (Crédit : AFP / Vasily MAXIMOV)
Photo d'illustration : La police russe devant l'ambassade israélienne à Moscou, le 18 septembre 2018 (Crédit : AFP / Vasily MAXIMOV)

Le ministère des Affaires étrangères a confirmé qu’il évacuait les familles des diplomates israéliens stationnés en Russie, entre autres pays, alors que la pandémie de coronavirus prend de l’ampleur.

« L’évacuation des proches des diplomates a été approuvée – pas celle des diplomates eux-mêmes – s’ils le souhaitent, et concerne plusieurs pays, dont la Russie », a annoncé Lior Haiat, porte-parole du ministère des Affaires étrangères au Times of Israël.

Il confirmait un reportage de la radio militaire qui avait indiqué que les familles des diplomates stationnés en Russie et dans d’autres pays africains non spécifiés, étaient revenues en Israël.

Le reportage mentionnait l’augmentation récente du nombre de cas de contamination confirmés en Russie, ainsi que les soupçons généralisés que Moscou ait gravement sous-estimé l’ampleur de l’épidémie dans le pays.

Le reportage indiquait qu’Israël se préparait également à rapatrier les familles des diplomates basés en Espagne.

Des centaines de baroudeurs israéliens à bord d’un El Al Dreamlimer les emmenant de Lima, au Pérou, à Tel Aviv, en mars 2020. (Crédit : Sivan Farage)

Israël a déjà évacué des familles de diplomates d’autres pays tels que l’Italie et l’Azerbaïdjan, et n’a laissé qu’une poignée de travailleurs en Chine et en Corée du Sud.

Parallèlement, les responsables israéliens estiment qu’au total, jusqu’à 10 000 Israéliens se trouvent actuellement à l’étranger et veulent rentrer chez eux, dans un contexte où l’on craint de plus en plus que la pandémie de coronavirus, qui s’aggrave, ne rende leur retour extrêmement difficile, voire impossible.

S’engageant à faire tous les efforts possibles pour ne laisser personne de côté, le gouvernement travaille actuellement à l’organisation d’une dizaine de vols au départ de diverses destinations dans le monde. Dans le même temps, les diplomates avertissent les touristes que de plus en plus de pays ferment rapidement leur espace aérien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...