Israël félicite l’Algérie pour sa victoire à la Coupe d’Afrique des nations
Rechercher

Israël félicite l’Algérie pour sa victoire à la Coupe d’Afrique des nations

Les joueurs algériens n’ont pas réagi. L’un d’eux, Sofiane Feghouli, qui joue aussi au club de Galatasaray, a en revanche arboré un grand drapeau palestinien sur le bus à impériale

L'attaquant algérien Riyad Mahrez et ses coéquipiers célèbrent leur victoire en finale de la Coupe d'Afrique des nations 2019 contre le Sénégal au Stade international du Caire, le 19 juillet 2019. (Giuseppe CACACE / AFP)
L'attaquant algérien Riyad Mahrez et ses coéquipiers célèbrent leur victoire en finale de la Coupe d'Afrique des nations 2019 contre le Sénégal au Stade international du Caire, le 19 juillet 2019. (Giuseppe CACACE / AFP)

Suite à la victoire de l’Algérie 1-0 en finale de la Coupe d’Afrique des nations 2019 vendredi soir contre le Sénégal, le porte-parole arabophone de l’Etat d’Israël a félicité via le compte Twitter @IsraelArabic la sélection algérienne.

« Félicitations au peuple algérien pour la victoire de son équipe à la Coupe d’Afrique des nations. Félicitations aux guerriers du désert pour cette magnifique réalisation », peut-on lire sur la page israélienne, qui a accompagné son message d’une capture d’écran du match, retransmis en Israël sur la chaîne câblée Sport 5.

Les joueurs algériens n’ont pas réagi à la publication. L’un d’eux, Sofiane Feghouli, qui joue également au club de Galatasaray (Turquie), a en revanche arboré un grand drapeau palestinien sur le bus à impériale qui a conduit les champions africains de l’aéroport à la Place du 1er mai à Alger.

En 2016, dans une interview pour le site algérien La Gazette du Fennec, le joueur avait affirmé devoir « remercier les frères palestiniens [pour avoir peint son portrait sur un mur de l’enclave], on est de tout cœur avec eux grâce aux doua [prières d’invocation] ».

Dans ses efforts contre l’Iran, Israël tente actuellement un rapprochement avec les pays arabes. Dans ce cadre, le ministère des Affaires étrangères israélien a annoncé dimanche qu’une délégation de six journalistes de pays arabes, dont l’Irak et l’Arabie saoudite, se rendrait cette semaine en Israël, une première s’agissant de pays de la région n’entretenant pas de liens diplomatiques avec l’Etat hébreu.

Autre signe de détente dans les relations entre des pays arabes et Israël, des journalistes israéliens ont assisté fin juin à la conférence de Bahreïn, où était présenté le volet économique du plan américain censé régler le conflit israélo-palestinien.

Le tweet destiné au peuple algérien et à ses joueurs suite à leur victoire pourrait ainsi entrer dans ce contexte, alors que l’Algérie ne reconnaît pas officiellement Israël et interdit aux ressortissants israéliens l’entrée sur son territoire.

L’an dernier, suite aux accusations d’un député islamiste concernant un échange commercial entre l’Algérie et Israël, Mustapha Guitouni, ministre de l’Énergie, avait affirmé que l’Algérie « est parmi les rares pays au monde qui n’ont pas établi de relations avec Israël ».

A la même période, Jacques Benillouche avait publié sur son blog The Times of Israël une analyse des relations entre les deux pays. « L’opinion publique [algérienne] ne semble pas encore prête à sauter le pas pour une normalisation [avec Israël] et pourtant, l’ennemi des deux pays est à présent le même [l’islamisme radical] », avait-il écrit, après avoir rappelé différents échanges commerciaux secrets, notamment dans le secteur de la santé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...