Israël en guerre - Jour 254

Rechercher

Israël/Hamas: 183 interpellations pour actes antisémites en France, selon Darmanin

Le ministre de l'Intérieur a fait valoir que "l'antisionisme aujourd'hui était incontestablement une forme d'antisémitisme"

Le ministre français de l'Intérieur Gérald Darmanin après la réunion hebdomadaire du cabinet, à l'Elysée, à Paris, le 10 novembre 2022. (Crédit : Ludovic Marin/AFP)
Le ministre français de l'Intérieur Gérald Darmanin après la réunion hebdomadaire du cabinet, à l'Elysée, à Paris, le 10 novembre 2022. (Crédit : Ludovic Marin/AFP)

Le ministre de l’Intérieur a annoncé mardi soir que « 183 interpellations » – dont celles de « 55 personnes d’origine étrangère » – avaient eu lieu en France pour « actes antisémites », depuis les attaques du Hamas contre Israël le 7 octobre.

Venu saluer la communauté juive du Val-de-Marne lors de son dîner annuel, Gérald Darmanin a ajouté que sur les 55 personnes d’origine étrangère interpellées, « 12 (sont actuellement) en centre de rétention administrative ».

Il a fait état de « 327 actes antisémites » depuis le 7 octobre et de « 3 176 signalements » sur la plateforme Pharos, dont « 281 transmissions à la justice ».

« N’ayez pas peur », « n’ayons pas peur », a répété le ministre dans un discours à l’adresse des Juifs de France.

Il a par ailleurs fait valoir que « l’antisionisme aujourd’hui était incontestablement une forme d’antisémitisme ».

Le ministre de l’Intérieur a vivement dénoncé une nouvelle fois les propos de la députée LFI Danièle Obono qui a estimé le matin même que le Hamas était « un mouvement de résistance ».

Gérald Darmanin a saisi la justice pour « apologie du terrorisme » de la députée.

« Les indignations ne peuvent pas être sélectives et on ne peut pas choisir ses victimes (…) On ne peut pas faire comme si des bébés décapités, des femmes enceintes éventrées, des jeunes fauchés valent d’autres crimes. C’est une barbarie terroriste », a-t-il poursuivi, en évoquant l’attaque d’Israël par le Hamas.

Les corps des victimes de l’assaut de masse du Hamas contre les communautés du sud d’Israël le 7 octobre 2023 attendent d’être identifiés par le Centre national de médecine légale (Abou Kabir) à Jaffa, le 16 octobre 2023. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

« Mettre le nom de résistance en face d’une barbarie (…), a-t-il dit, c’est non seulement ignominieux, c’est condamnable politiquement, moralement et je l’espère, judiciairement ».

Il a été vivement applaudi par l’assistance à laquelle s’étaient joints des représentants diplomatiques du Maroc et des Emirats arabes unis.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.