Israël lance une appli avec toutes les infos sur le Coronavirus
Rechercher

Israël lance une appli avec toutes les infos sur le Coronavirus

CoronApp comprend notamment des mises à jour des directives de santé publique, les règles de quarantaine et des rapports sur les lieux visités par les patients contaminés

CoronApp, l'application du ministère de la Santé en Israël, pour une mise à jour régulière des informations liées au coronavirus. (Autorisation)
CoronApp, l'application du ministère de la Santé en Israël, pour une mise à jour régulière des informations liées au coronavirus. (Autorisation)

Le ministère de la Santé a lancé mercredi une nouvelle application pour smartphone destinée à aider la population à rester informé sur le coronavirus COVID-19 et sa propagation en Israël.

Baptisée CoronApp, l’application est disponible à la fois pour Android et iOS.

Elle comprend des mises à jour des directives de santé publique, des annonces du ministère sur les dernières restrictions, limitations et exigences en matière de quarantaine, une option pour signaler une auto-quarantaine, des informations sur les lieux visités par les patients récemment diagnostiqués avant leur mise en quarantaine, des questions soumises par les utilisateurs et les réponses des fonctionnaires du ministère, et plus encore.

L’application est actuellement disponible avec des menus en anglais, mais son contenu est en hébreu.

Esti Shelly, directrice de la santé numérique au sein du ministère, a déclaré à la Douzième chaîne que « les outils numériques sont indissociables de la capacité à faire face à l’épidémie de l’agent pathogène en Israël ».

Israël compte actuellement 15 coronavirus diagnostiqués, et des milliers de personnes sont placées en isolement pendant 14 jours en raison d’une exposition potentielle aux malades ou à leur retour de nombreux pays considérés comme potentiels foyers.

Le ministère de la Santé a décidé mercredi d’envoyer en quarantaine toutes les personnes arrivant de cinq pays de l’Union européenne, ce qui, selon certaines évaluations, a conduit des dizaines de milliers d’autres à se mettre en auto-quarantaine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...