Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Israël légalise 3 avant-postes en Cisjordanie

Le chef du Commandement du Centre de l'armée israélienne approuve les nouvelles limites municipales d'Avigaïl, d'Asahel et de Beit Hoglah en Cisjordanie

Jeremy Sharon est le correspondant du Times of Israel chargé des affaires juridiques et des implantations.

Vue de l'avant-poste illégal d'Asahel en Cisjordanie, dans la région des monts Hébron du Sud, 2012. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)
Vue de l'avant-poste illégal d'Asahel en Cisjordanie, dans la région des monts Hébron du Sud, 2012. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

Israël a légalisé trois avant-postes de Cisjordanie mercredi, après que le chef du Commandement du Centre de l’armée israélienne, le général de division Yehuda Fox, a signé des ordres désignant pour la première fois leurs limites municipales.

Ce processus transforme les avant-postes illégaux en implantations reconnues – par l’État d’Israël, et non par la communauté internationale, qui considère généralement toutes les implantations comme illégales – avec des limites municipales formelles et légales, même si elles comportent des maisons et d’autres structures illégales, puisqu’elles ont été construites il y a des années sans plan directeur approuvé ni permis de construire.

Les trois avant-postes, Avigaïl, Asahel et Beit Hoglah, figurent sur une liste de neuf avant-postes dont la légalisation a été approuvée par le gouvernement en février, dans le cadre des accords de coalition conclus avec le parti d’extrême-droite HaTzionout HaDatit.

L’Administration civile, un département du ministère de la Défense dirigé en grande partie par le ministre des Finances Bezalel Smotrich, leader du parti HaTzionout HaDatit, a tracé les frontières municipales des avant-postes.

Maintenant qu’elles ont été approuvées par Fox, un plan directeur désignant la zone pour la construction résidentielle doit être autorisé par le Conseil national pour la planification et la Construction de l’Administration civile afin que les structures existantes construites illégalement puissent être approuvées rétroactivement et que de nouveaux bâtiments puissent être construits.

Ce processus pourrait encore prendre plusieurs mois.

Le leader du parti HaTzionout HaDatit, le député Bezalel Smotrich, au centre, et des membres de son parti, dans l’implantation d’Efrat en Cisjordanie, le 26 octobre 2022. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)

Selon l’ONG qui surveille l’activité des implantations en Cisjordanie, La Paix maintenant, Avigaïl compte quelque 48 unités d’habitation sur 8,5 hectares de terre, dont 0,2 hectare sont considérés comme des terres palestiniennes privées.

Les nouvelles frontières municipales étendent considérablement l’avant-poste sur un total de 20,2 hectares.

Asahel, également dans la zone du Conseil régional du mont Hébron, compte 71 unités d’habitation et est construit sur 6,1 hectares de terres domaniales. Sa nouvelle juridiction s’étendra sur 88 hectares, soit 14 fois plus que sa taille actuelle.

Beit Hoglah est situé dans le nord de la région de la mer Morte en Cisjordanie et est construit sur 3,7 hectares de terres domaniales. Étant donné que Beit Hoglah, créé en 2001, a été construit illégalement sans autorisation gouvernementale, des ordres de démolition ont été émis à l’encontre des 22 unités d’habitation de l’avant-poste illégal, mais ces ordres seront annulés une fois que l’avant-poste aura été officiellement légalisé.

La taille de la nouvelle juridiction frontalière de Beit Hoglah n’a pas encore été communiquée.

Smotrich a déclaré mercredi que l’approbation des limites municipales des avant-postes illégaux permettra de lancer « immédiatement » la planification du futur développement une fois que ces avant-postes seront officiellement légalisés en tant qu’implantations.

« De grandes choses se passent dans les implantations et le gouvernement nationaliste met en avant des politiques de droite, nationalistes et sionistes qui considèrent le développement des implantations en Judée et en Samarie comme un atout pour l’État d’Israël », a déclaré Smotrich, se référant à la Cisjordanie par ses noms bibliques.

Des résidents d’implantations israéliens et leurs enfants devant une caravane dans l’avant-poste illégal d’Avigaïl, en Cisjordanie, dans les collines de Hébron, le 25 mai 2009. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

« Nous avons promis à la population un changement de politique et, grâce à Dieu, nous progressons pas à pas », a-t-il poursuivi.

Le ministre a remercié les fonctionnaires de l’Administration civile et la direction des implantations du ministère de la Défense, créée à la demande de Smotrich, pour avoir fait avancer les mesures nécessaires à la légalisation des trois avant-postes.

La Paix maintenant a critiqué ce développement, alléguant qu’il faisait partie de ce qu’elle appelle les efforts officiels pour annexer la Cisjordanie.

« L’annexion a depuis longtemps cessé d’être rampante. Le gouvernement israélien dirigé par Netanyahu et Smotrich a officiellement décidé de promouvoir avec toute sa vigueur l’annexion de la Cisjordanie. La décision du chef du Commandement du Centre de l’armée israélienne concernant les frontières municipales est un pas de plus dans ce processus. Non seulement l’État d’Israël encourage l’établissement de nouvelles implantations, qui causent de graves dommages aux Israéliens et aux Palestiniens, mais il accorde également à chacune d’entre elles une superficie énorme et disproportionnée pour la délimitation de sa juridiction », a déclaré l’ONG dans un communiqué.

« Le principal objectif du régime et du coup d’État messianique [judiciaire] est de permettre de tels processus et d’importer la réalité de l’apartheid dans les Territoires [de Cisjordanie] sur le territoire de l’État d’Israël », a ajouté le groupe. « Quiconque s’oppose au coup d’État du régime doit s’opposer à ce processus qui nous mènera à la fin de l’État d’Israël en tant qu’État démocratique et juif. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.