Israël en guerre - Jour 225

Rechercher

Israël : Première canicule de l’été, jusqu’en milieu de semaine prochaine

Les températures devraient dépasser les 35 degrés dans l'Est du pays

Un escargot se cache dans sa coquille, suspendu à une tige sèche, alors que le soleil se lève sur un champ à Hadera, en Israël, le jeudi 13 juillet 2023. Le service météorologique israélien a émis un avertissement de fortes chaleurs et mis en garde contre le risque de déshydratation et de coups de chaleur. (Crédit : AP/Ariel Schalit)
Un escargot se cache dans sa coquille, suspendu à une tige sèche, alors que le soleil se lève sur un champ à Hadera, en Israël, le jeudi 13 juillet 2023. Le service météorologique israélien a émis un avertissement de fortes chaleurs et mis en garde contre le risque de déshydratation et de coups de chaleur. (Crédit : AP/Ariel Schalit)

Selon le Service météorologique israélien, les premières grosses chaleurs de l’été devraient se poursuivre en Israël la semaine prochaine.

Les températures devraient dépasser les 35 degrés dans l’Est du pays.

Les régions côtières ne devraient pas enregistrer de pareilles températures, mais l’humidité qu’elles connaissent implique malgré tout de prendre des précautions.

L’augmentation de la fréquence des vagues de chaleur est un effet notable du changement climatique.

Selon une étude publiée lundi par la revue Nature, les vagues de chaleur en Europe ont causé plus de 61 000 décès en 2022.

La semaine passée, des records de chaleur ont été battus plusieurs jours d’affilée et on a enregistré la journée la plus chaude de toute l’histoire, avec une moyenne mondiale de 17,18 degrés Celsius, selon les premières mesures de météorologues américains.

On est très au-delà du précédent record de 16,92 ° C, établi le 24 juillet 2022, selon les données des centres nationaux de prévision environnementale de la NOAA remontant à 1979.

Comme chaque année, la température moyenne mondiale devrait continuer à augmenter jusqu’à fin juillet – début d’août.

Le mois dernier, les températures moyennes mondiales ont été les plus chaudes jamais enregistrées par l’unité de surveillance du climat Copernicus de l’Union européenne pour un début juin.

L’année prochaine, les températures devraient battre des records historiques en raison du phénomène météorologique El Niño dans l’océan Pacifique, confirmé par l’Organisation météorologique mondiale.

L’activité humaine – et surtout la combustion de combustibles fossiles – continue d’émettre quelque 40 milliards de tonnes de CO2 dans l’atmosphère chaque année.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.