Itamar Grotto, chef adjoint du ministère de la Santé, annonce sa démission
Rechercher

Itamar Grotto, chef adjoint du ministère de la Santé, annonce sa démission

L'un des principaux responsables de la lutte contre le coronavirus en Israël déclare qu'il se retire "pour se reposer un peu et s'engager sur une nouvelle voie"

Le professeur Itamar Grotto lors d'une conférence de presse sur la COVID-19, au ministère de la Santé à Jérusalem, le 31 mai 2020. (Photo de Flash90)
Le professeur Itamar Grotto lors d'une conférence de presse sur la COVID-19, au ministère de la Santé à Jérusalem, le 31 mai 2020. (Photo de Flash90)

Le directeur général adjoint du ministère de la Santé a déclaré dimanche qu’il se retirera à la fin de l’année, après avoir été l’un des hauts responsables de la réponse israélienne à la pandémie de coronavirus.

Itamar Grotto, qui travaille au ministère depuis 13 ans, a annoncé sa démission dans une lettre adressée au ministre de la Santé Yuli Edelstein et au directeur général du ministère, Chezy Levy.

« Au terme d’une année particulièrement difficile et exigeante au cours de laquelle j’ai servi sur le front dans la lutte contre le coronavirus et travaillé sans relâche pour la santé publique, j’ai demandé aujourd’hui… de terminer mon mandat à la fin de 2020 afin pour me reposer un peu et m’engager sur une nouvelle voie », a-t-il écrit.

Grotto, qui est épidémiologiste, a salué le système de santé israélien et a dit qu’il pensait qu’il était temps pour du « sang neuf ».

« Il y a encore un long chemin à parcourir et ce n’est pas simple, mais je suis sûr qu’ensemble… nous trouverons les réponses et les solutions et apprendrons comment vaincre ce virus aussi, exactement comme nous avons vaincu ses prédécesseurs », a-t-il déclaré.

Itamar Grotto vu lors d’une conférence de presse au ministère de la Santé à Jérusalem, le 20 décembre 2009. (Flash90)

Edelstein et Levy ont tous deux remercié Grotto, le premier le félicitant pour sa contribution à la santé publique, en particulier pendant la pandémie.

« Les gens du ministère sont parfois épuisés », a déclaré M. Levy en réponse à la décision de Grotto, selon le site d’information Ynet.

Levy a également nié toute friction entre Grotto et le ministère de la Santé.

De gauche à droite : Le directeur-général-adjoint du ministère de la Santé Itamar Grotto, le directeur-général Moshe Bar Siman-Tov et la cheffe des services de santé publique Sigal Sadetsky lors d’une conférence de presse à Tel Aviv, le 29 mai 2020 (Crédit : Ministère de la Santé)

Avec sa démission, Grotto sera le troisième haut fonctionnaire à quitter le ministère de la Santé depuis juin, après l’ancien directeur général Moshe Bar Siman-Tov et Siegal Sadetzki, qui était directrice de la santé publique. Tous trois ont joué un rôle important dans la lutte contre la propagation de la COVID-19 dans le pays.

En juin, Grotto a essuyé des critiques pour avoir approuvé la demande d’un milliardaire chypriote israélien d’être exempté de la quarantaine à son arrivée en Israël. Il a dû faire face à des appels à la démission, mais il s’est excusé par la suite et est resté en poste.

Il a également fait les gros titres de plusieurs échanges animés avec des députés lors d’auditions de la commission de la Knesset, dont un le mois dernier où il a raccroché avec colère un appel Zoom.

Grotto a été nommé directeur général adjoint en 2017 et, avant cela, a occupé le poste de directeur de la santé publique du ministère.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...