Jared Kushner rencontre le chef de cabinet de la Maison Blanche
Rechercher

Jared Kushner rencontre le chef de cabinet de la Maison Blanche

Le gendre juif du président élu a été apercu déambulant aux côtés de Dennis McDonough durant le tête à tête du Bureau Ovale

Jared Kushner en 2011 (Crédit : Peter Foley/Bloomberg/Getty Images)
Jared Kushner en 2011 (Crédit : Peter Foley/Bloomberg/Getty Images)

WASHINGTON — Alors que le Président Barack Obama a accueilli le président élu Donald Trump jeudi à la Maison Blanche – initiant un processus de transition dont un grand nombre de gens pensait, il y a encore seulement quelques jours, qu’il n’arriverait jamais – le gendre juif de Trump, Jared Kushner, a rencontré en tête à tête le chef de cabinet de la Maison Blanche Denis McDonough.

Les deux hommes ont été aperçus déambulant dans l’enceinte de la Maison Blanche, tandis que la Première Dame Michelle Obama recevait Melania Trump pour lui faire les honneurs de la résidence située au 1600 Pennsylvania Avenue.

Kushner, juif orthodoxe, est marié à la fille de Trump, Ivanka, qui s’est soumise à un processus de conversion rigoureux avant son mariage en 2009.

Kushner a joué un rôle majeur lors de la campagne, conseillant son beau-père sur un certain nombre de dossiers de campagne, dont la sélection d’un colistier et le discours qu’il a prononcé lors de la Conférence politique de l’AIPAC. Le New York Times l’avait surnommé “responsable de campagne de facto”.

Depuis que la victoire écrasante de Trump face à la candidate démocrate Hillary Clinton a stupéfait le monde entier, la rumeuir a couru que le président du Comité National Républicain, Reince Priebus, serait le favori au poste de futur chef de cabinet.

Le choix de Kushner pour ce poste serait une démarche étrange – sinon remarquable.

Les membres de la famille du président sont traditionnellement tenus à l’écart des postes clés de l’administration. Toutefois, Kushner est bien positionné pour rester un conseiller critique du futur président américain.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...