Israël en guerre - Jour 139

Rechercher

Jerry Seinfeld au Kibboutz Beeri, parle à des survivants des massacres du Hamas

L’humoriste juif américain rencontre Yuval Haran, dont le père a été tué le 7 octobre, et exprime son admiration pour la résilience des habitants de la communauté dévastée

Jerry Seinfeld (à gauche) visite le kibboutz Beeri le 19 décembre 2023. (Crédit : Noam Lanir/Facebook)
Jerry Seinfeld (à gauche) visite le kibboutz Beeri le 19 décembre 2023. (Crédit : Noam Lanir/Facebook)

L’humoriste juif américain Jerry Seinfeld a visité mardi le kibboutz Beeri, à la frontière de Gaza, lors d’un voyage de solidarité avec Israël en cette période de guerre.

Accompagné de son épouse Jessica Sklar, Seinfeld a rencontré Yuval Haran, dont le père Avshalom a été assassiné lors de l’attaque terroriste perpétrée par le Hamas le 7 octobre, qui a coûté la vie à plus de 100 habitants de leur petite communauté et au cours de laquelle plusieurs membres de la famille élargie de Haran ont été pris en otage à Gaza.

Haran a accueilli Seinfeld et sa femme dans les ruines de la maison familiale du kibboutz. Les deux hommes ont évoqué le père de Haran, qui adorait la série « Seinfeld », dans laquelle l’humoriste jouait une version semi-fictionnelle de lui-même.

« Lorsque j’ai appris que Seinfeld venait au kibboutz, j’étais très ému », a confié Haran.

« C’est l’un des personnages que mon père appréciait le plus, et je ne compte plus le nombre de fois où nous avons regardé Seinfeld ensemble. »

Le couple de célébrités a également rencontré plusieurs survivants des attaques meurtrières au cours desquelles près de 1 200 personnes, pour la plupart des civils, ont été massacrées dans le sud d’Israël et 240 autres ont été prises en otage.

Shoshan et Avshalom Haran, membres de la famille élargie de dix personnes portées-disparues depuis le massacre commis par le Hamas au kibboutz Beeri, le 7 octobre 2023. (Autorisation)

Selon Walla news, les survivants, qui ont été évacués de leurs communautés, ont exprimé à Seinfeld leur désir de rentrer chez eux et de vivre en paix et en sécurité, ce qui, selon eux, ne pourra pas se produire tant que le Hamas n’aura pas été éliminé.

Le kibboutz Beeri est la plus grande des communautés situées à la frontière de Gaza. Avant le 7 octobre, il comptait quelque 1 100 habitants.

À la fin de sa visite au kibboutz, Jerry Seinfeld aurait exprimé son admiration pour la résistance des habitants et leur aurait dit qu’il était « fier d’être un ambassadeur chargé de répandre la vérité dans le monde entier ».

L’humoriste Jerry Seinfeld au siège du Forum des familles d’otages et de disparus à Tel Aviv, le 18 décembre 2023 (Crédit : autorisation)

En réponse aux attaques du 7 octobre, Israël a lancé une campagne aérienne suivie d’une opération terrestre à Gaza, promettant d’anéantir le Hamas et de mettre fin à la domination de la bande de Gaza par le groupe terroriste, au pouvoir depuis 16 ans.

Au début de sa visite, Seinfeld a rencontré à Tel Aviv les familles d’otages détenus dans la bande de Gaza, ainsi que des otages qui ont été libérés lors d’une trêve d’une semaine à la fin du mois de novembre.

Selon un communiqué publié par le siège du Forum des familles d’otages et de personnes disparues, Seinfeld a dit aux familles qu’il se sentait profondément engagé à sensibiliser le monde à la question des otages dont la vie est en danger. Lui et sa famille ont été manifestement « profondément touchés » par les récits des membres des familles et des otages libérés.

Selon un reportage de la Treizième chaîne, la rencontre a duré deux heures de plus que prévu et Seinfeld s’est montré « sensible » et « attentionné ».

Il resterait 128 otages à Gaza – pas tous vivants – après la libération de 105 civils par le groupe terroriste du Hamas pendant une trêve d’une semaine fin novembre.

Le personnel de Zaka nettoie les restes des taches de sang du massacre du 7 octobre, dans le kibboutz Beeri, le 19 décembre 2023 (Crédit : Chen Schimmel/Flash90)

Quatre otages avaient été libérées auparavant, et l’une d’entre elles avait été secourue par l’armée. Les dépouilles de huit otages ont également été retrouvées et trois otages ont été tués par erreur par l’armée.

L’armée israélienne a confirmé la mort de 21 des otages encore détenus par le Hamas, citant de nouveaux renseignements et de nouvelles preuves obtenus par les troupes qui opèrent dans la bande de Gaza.

Dans les jours qui ont suivi l’attaque brutale du Hamas contre Israël le 7 octobre, Seinfeld figurait parmi les centaines de célébrités hollywoodiennes qui ont signé une lettre ouverte condamnant les « actes barbares » des terroristes du Hamas.

« C’est du terrorisme. C’est le mal personnifié. Il ne peut y avoir de justification ou de rationalisation des actes du Hamas », peut-on lire dans la lettre. « Ce sont des actes terroristes barbares qui doivent être dénoncés par tout le monde ».

Seinfeld est l’une des nombreuses célébrités américaines à avoir fait le voyage en Israël ces dernières semaines pour apporter leur soutien. Michael Rapaport et Debra Messing en font également partie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.